Accueillir l'adversité

Venez poser vos questions et débattre sur les thèmes du dogme d'autres religions.
Avatar de l’utilisateur
sil20
+ de 10
Messages : 19
Enregistré le : dim. 23 oct. 2016 10:23
Religion : croyant

Accueillir l'adversité

Messagepar sil20 » ven. 4 nov. 2016 14:07

je ne me sens pas compétent pour traiter de l'adversité. Alors, je cite Arnaud Desjardins :

souvenez-vous, le « Aimez vos ennemis » du Christ n'a pas seulement un sens moral, comme les enfants le comprennent d'abord. Il ne s'agit pas seulement de nos ennemis humains mais de tout ce que nous sentons comme nos ennemis, c'est-à-dire chaque situation et chaque événement de la vie qui nous agresse. Si nous n'élargissons pas le sens de cette parole, nous perdons une partie de la richesse de l'enseignement. Tant que nous sommes encore soumis à la mentalité dualiste ordinaire, au sens de l'ego, à la tyrannie du mental, tout ce qui ne nous convient pas, tout ce qui représente un contretemps à nos yeux, tout ce qui fait lever en nous une émotion douloureuse devient notre ennemi. "

Arnaud Desjardins, En relisant les Évangiles, p.88



si vous voyez en tout ce qui vous arrive la volonté de Dieu et si vous voulez ce qui vous arrive parce que vous ne pouvez pas avoir d'autre volonté que celle de Dieu, vous atteindrez dès ici-bas le bonheur. En fait, c'est évident. Comme le bonheur provient de la concordance entre ce que je veux et ce qui se produit, si au lieu d'exiger que le monde corresponde à mon attente je veux bien me mettre en accord avec lui, le résultat sera exactement le même ; il y aura harmonie et non plus conflit et frustration.

Arnaud Desjardins, En relisant les Évangiles, p.221



Lorsque vous rencontrerez ce qui est au-delà de toute possibilité de compréhension et d'acceptation, ce que vous considérerez comme l'inadmissible absolu en ce qui vous concerne, serez-vous assez prêts et assez convaincus pour choisir la folie du oui qui est la suprême sagesse ? Quand le révoltant, le trop injuste se présentera, souvenez-vous : c'est Dieu lui-même qui vient à vous, c'est une bénédiction sous le déguisement d'une tragédie. De toute ma force de conviction d'Occidental du XXe siècle, je témoigne que c'est vrai. L'inacceptable, l'impossible à comprendre, c'est Dieu Lui-même à l'oeuvre. Si vous pouvez, sans restriction, dans un élan de foi et d'amour, accepter ce qui dépasse toute possibilité de comprendre, alors vous trouverez cette paix dont il est justement dit qu'elle « surpasse tout entendement. »

Arnaud Desjardins, En relisant les Évangiles, p.242

Avatar de l’utilisateur
Artho
+ de 50
Messages : 65
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 11:02
Religion : Catholique

Re: Accueillir l'adversité

Messagepar Artho » sam. 5 nov. 2016 12:34

Je ferai des recherches afin de mieux cerner la personnalité de ce Arnaud Desjardins.

Mais, le citant comme toi tu le fais, je dois dire que ce Monsieur n'avait (puisqu'il n'est plus) pas tout pris en considération à l'évidence.

''...l'ego,..., tout ce qui ne nous convient pas, tout ce qui représente un contretemps à nos yeux, tout ce qui fait lever en nous une émotion douloureuse devient notre ennemi. "

Ben voyons ! C'est tellement simple de dire à l'oppressé qu'il n'a pas a se défendre puisque cela aggrave, soi-disant, le problème.

''....le bonheur provient de la concordance entre ce que je veux et ce qui se produit, si au lieu d'exiger quele monde corresponde à mon attente je veux bien me mettre en accord avec lui, le résultat sera exactement le même ; il y aura harmonie et non plus conflit et frustration.''

Une question qu'on a peut-être posée à ce monsieur de son vivant, évidemment : ''Et donc, au XXème siècle, qu'est-ce que le monde et quel est cet accord ou harmonie auquel nous devons consentir plutôt que de faire front ? Est-ce celui des riches qui proposent que les pauvres se plient à leurs volontés ? Car, semble t-il, au contraire, Christ a condamné les argentés.

''Quand le révoltant, le trop injuste se présentera, souvenez-vous : c'est Dieu lui-même qui vient à vous, c'est une bénédiction sous le déguisement d'une tragédie.''

Mais Dieu a le dos large ! Il peut tout encaisser ! :D
Il peut porter toutes les charges, Dieu super héros; c'est Superman ! :D
D'ailleurs, dès le livre de la Genèse, ne le fait-on pas on pas assumer tous les travers de l'humanité ? C'est Dieu le responsable de ce que nous subissons à l'air d'être dit entre les lignes de La Bible. Et comme si ça ne suffisait pas, afin de prendre bonne garantie que certains esprits ni ne commencent à réfléchir, ni ne se mettent à contester une approche très, très curieuse quant aux relations des hommes avec Dieu, il (M. Desjardins) ajoute que c'est pour notre bien que Dieu nous soumet ce qui est révoltant et injuste.

En tant que chrétien qui a compris qu'il devait se renouveler, je répète et j'insiste : je refuse catégoriquement de souscrire aux thèses malignes ou sinon, simplistes qui incitent les humains déjà accablés à endosser quelque culpabilité supplémentaire !

Image

Avatar de l’utilisateur
Artho
+ de 50
Messages : 65
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 11:02
Religion : Catholique

Re: Accueillir l'adversité

Messagepar Artho » sam. 5 nov. 2016 13:15

Ci-dessous, deux courts exposés

- une d'Arnaud Desjardins qui semble t-il est de bonne foi,
- et une autre au sujet de moines bouddhistes radicaux et violents.

Aussi, je ne suis pas certain que M. Desjardins, dans sa quête et ses propositions, avait conscience combien faire s'élever l'humain par la spiritualité est si complexe; notamment que sur le plan matériel et l'autonomie par exemple, ceux qui ont la main sur le système savent très bien faire encercler le désir de sérénité par toutes sortes d'interventions qui empêchent le monde de s'améliorer. Et les religions sont justement une de ces interventions.

Donc, puisqu'il est évident que même lorsque nombre souhaitent la paix, ils sont malgré eux contraints d'en venir aux mains (être violent), la thèse selon laquelle l'amour inconditionnel (chrétien, bouddhiste ou autres) prodigué envers ceux qui sont pourtant les tortionnaires ne démontre aucune réalité tangible. Car, donnant de l'amour en réponse à la violence, ni les tortionnaires ne rejoignent systématiquement le camp de la non-violence. Ni non plus les violentés accèdent soi-disant à une patience sans limite envers les tortionnaires..

Attention : il s'agit encore une fois, de mon avis personnel !

Donc, si je suis chrétien - mais sans que j'adhère forcément aux préceptes de l’Église catholique - suis-je d'emblée potentiellement manipulable au point d'être enclin d'aller tuer n'importe qui, n'importe où pour n'importe quelle raison ?

Et n'y a t-il pas des circonstances qui font qu'on m'excuse si je suis contraint d'être violent sans que j'ai tué quiconque ?


https://www.youtube.com/watch?v=8Ap0R_wkRwU

https://www.youtube.com/watch?v=8Ap0R_wkRwU

https://www.youtube.com/watch?v=oJoZC1-Z4qI

https://www.youtube.com/watch?v=oJoZC1-Z4qI

Retourner vers « Questions & débats autres religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité