chez les mystiques, les traditions religieuses se rejoignent

Venez poser vos questions et débattre sur les thèmes du dogme d'autres religions.
Avatar de l’utilisateur
sil20
+ de 10
Messages : 19
Enregistré le : dim. 23 oct. 2016 10:23
Religion : croyant

chez les mystiques, les traditions religieuses se rejoignent

Messagepar sil20 » mer. 26 oct. 2016 13:57

« Si un homme parvient au cœur de sa religion, il se trouve, de ce fait même au cœur des autres religions. »
Gandhi

« Le but de Dieu … est que nous soyons le Fils unique. »
Eckhart von Hochheim

« Mon cœur est devenu capable de toutes les formes ; une prairie pour les gazelles, un couvent pour les moines, un temple pour les idoles, la ka’aba du pèlerin, les Tables de la Torah, le Livre du Coran. Je professe la religion de l’Amour et quelque direction que prenne sa monture, l’Amour est ma Religion et ma Foi. »
Ibn Arabî

Avatar de l’utilisateur
Guillaume
+ de 50
Messages : 64
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 06:39
Religion : Message du Graal

Re: chez les mystiques, les traditions religieuses se rejoignent

Messagepar Guillaume » jeu. 27 oct. 2016 08:24

Bonjour à tous,

J'aime beaucoup ces citations ! Je pense aussi que si chacun se développe vers plus d'amour et de sagesse avec sa propre personnalité, son style, ses goûts, alors oui il atteint les valeurs universelles et le bonheur. On peut trouver ça dans chaque grande religion et courant de pensée, et en s'améliorant constamment, on peut tous arriver au même but par notre propre chemin. :)

Avatar de l’utilisateur
sil20
+ de 10
Messages : 19
Enregistré le : dim. 23 oct. 2016 10:23
Religion : croyant

Re: chez les mystiques, les traditions religieuses se rejoignent

Messagepar sil20 » sam. 29 oct. 2016 21:51

Guillaume a écrit :J'aime beaucoup ces citations ! Je pense aussi que si chacun se développe vers plus d'amour et de sagesse avec sa propre personnalité, son style, ses goûts, alors oui il atteint les valeurs universelles et le bonheur. On peut trouver ça dans chaque grande religion et courant de pensée, et en s'améliorant constamment, on peut tous arriver au même but par notre propre chemin. :)


Bonjour Guillaume

Alors, tu apprécieras probablement cette autre citation :

Celui qui cultive la moisson de l'Amour dans le champ de son coeur est un vrai chrétien, un vrai sikh, un vrai hindou [un vrai juif] et un vrai musulman. En fait, c'est un véritable humain et un vrai gourou.


En fait, il me semble que satan ou l'ego non mûr se cache derrière chaque organisation qui se prétend seule représentante de Dieu ou Allah ou Yhwh, etc.
Cependant, qui peut prétendre avoir le monopole de l'Amour ?

Avatar de l’utilisateur
Artho
+ de 50
Messages : 65
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 11:02
Religion : Catholique

Re: chez les mystiques, les traditions religieuses se rejoignent

Messagepar Artho » jeu. 3 nov. 2016 13:23

Surtout que, s'agissant de l'amour, il paraît être le plat principal de toutes ces religions dont on trouve avec raison que derrière s'y cache Satan ou l'entité (personne, groupement de personne ou autre) qui se fait appeler ainsi.

El il y a plus d'étonnement encore quand on songe que l'amour ne suffit pas à nourrir et à préserver l'homme contre les puissances (dont humaines) malfaisantes sur les peuples mais que les religions (ou Satan) nous recommandent avec un petit air de chien battu, la tête penchée sur le côté et tellement, oui, tellement de bonnes intentions à notre égard : ''N'oubliez pas vous tous, l'amour avant tout !''.

Je ne sais pas vous mais je ne connais pas meilleur moyen de faire tenir des peuples en colère tranquilles (pendant que d'autres s'en mettent plein les fouilles) que l'amour. Surtout quand les peuples en question, crédules comme ça ne s'est jamais vu, rarement, très rarement se posent des questions et, ni ne réfléchissent, ni ne méditent, ni ne devisent etc...

Aaaaah, l'amour ! Si seulement . . . !

Avatar de l’utilisateur
sil20
+ de 10
Messages : 19
Enregistré le : dim. 23 oct. 2016 10:23
Religion : croyant

Re: chez les mystiques, les traditions religieuses se rejoignent

Messagepar sil20 » jeu. 3 nov. 2016 14:14

Artho a écrit :Je ne sais pas vous mais je ne connais pas meilleur moyen de faire tenir des peuples en colère tranquilles (pendant que d'autres s'en mettent plein les fouilles) que l'amour. Surtout quand les peuples en question, crédules comme ça ne s'est jamais vu, rarement, très rarement se posent des questions et, ni ne réfléchissent, ni ne méditent, ni ne devisent etc...


Artho

Vu d'ici, l'Amour nous invite simplement à ne pas faire aux autres ce que nous n'apprécierions pas qu'on nous fasse.
Car «Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi. » (Galates, 6, 7)

Qu'en penses-tu Artho ?

Avatar de l’utilisateur
Guillaume
+ de 50
Messages : 64
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 06:39
Religion : Message du Graal

Re: chez les mystiques, les traditions religieuses se rejoignent

Messagepar Guillaume » jeu. 3 nov. 2016 14:23

Artho a écrit :Surtout que, s'agissant de l'amour, il paraît être le plat principal de toutes ces religions dont on trouve avec raison que derrière s'y cache Satan ou l'entité (personne, groupement de personne ou autre) qui se fait appeler ainsi.

El il y a plus d'étonnement encore quand on songe que l'amour ne suffit pas à nourrir et à préserver l'homme contre les puissances (dont humaines) malfaisantes sur les peuples mais que les religions (ou Satan) nous recommandent avec un petit air de chien battu, la tête penchée sur le côté et tellement, oui, tellement de bonnes intentions à notre égard : ''N'oubliez pas vous tous, l'amour avant tout !''.

Je ne sais pas vous mais je ne connais pas meilleur moyen de faire tenir des peuples en colère tranquilles (pendant que d'autres s'en mettent plein les fouilles) que l'amour. Surtout quand les peuples en question, crédules comme ça ne s'est jamais vu, rarement, très rarement se posent des questions et, ni ne réfléchissent, ni ne méditent, ni ne devisent etc...

Aaaaah, l'amour ! Si seulement . . . !

C'est pourquoi le vrai amour ne cherche jamais à éliminer la sévérité, qui reste nécessaire pour ne pas entretenir le mal.

L'amour de soi, c'est aussi savoir se faire respecter, donc se défendre.

L'amour de ses ennemis, c'est aussi ne pas les laisser sombrer sans retenue, ne pas les encourager dans le mal par une molle indulgence, un laisser-faire qui est une forme d'approbation de leurs actes.

Cette sévérité juste fait partie de l'amour.

Jésus, grand exemple du pur Amour, était particulièrement sévère envers les hypocrites rabbins, sans pour autant lapider la femme adultère. Car dénoncer les hypocrites était le seul moyen de libérer le peuple de leurs mensonges et aide aussi ces menteurs à sortir de leur péchés. Mais lapider une femme adultère n'est jamais une aide, ça ne fait qu'ajouter un nouveau malheur. Là ce n'est pas de la sévérité, c'est de la violence, du sadisme.

Avatar de l’utilisateur
Artho
+ de 50
Messages : 65
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 11:02
Religion : Catholique

Re: chez les mystiques, les traditions religieuses se rejoignent

Messagepar Artho » jeu. 3 nov. 2016 16:24

sil20 a écrit : l'Amour nous invite simplement à ne pas faire aux autres ce que nous n'apprécierions pas qu'on nous fasse.
Car «Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi. » (Galates, 6, 7)


Je suis assez d'accord !

Maintenant, considérant que celui ou du moins, ceux qui font à autrui ce qu'ils ne veulent pas qu'autrui leur fasse ou même, fasse, ce n'est pas ma voisine du dessus qui marchait d'un pas lourd, faisait résonner mes murs et qui, après lui avoir proposé de marcher le pied à plat au lieu d'y aller avec le talon, m'envoyait paître et s'en fichait complètement. Non, dans l'appréciation de la qualité de la vie (dont la paix) que La Bible et Jésus, tout particulièrement, semblent défendre pour l'humanité et non pour la personne (l'individu et l'individuel) c'est un monde de Justice (l'équité) pour toute l'humanité.

Donc, Dieu ou même, Jésus (à qui l'on prête d'ailleurs selon moi trop facilement et utilement pour quelques-uns l'apparence de l'agneau et de son doux caractère, personne qui ne ferait de mal même à une mouche) peuvent-ils accepter qu'au nom de l'amour, nous - gens ou monde crédule qui met l'amour à n'importe quelle sauce - continuions à subir de la part d'autres et qui, bien qu'ils recommandent accessoirement de veiller à l'amour, se fichent totalement de nous ?

Pour mieux comprendre...

Imaginons un camp de détention au mains de farcs puissamment armés et ou plusieurs d'entre nous, touristes, se retrouvent malheureusement prisonniers. Et oui, à l'occasion d'un séjour en Colombie, nous étions au mauvais endroit, au mauvais moment.
Un jour, alors que dans l'entrée de la case où nous sommes retenus, un garde a le dos tourné vers nous, on se regarde et sans même se parler, on se dit c'est peut-être l'occasion de lui filer un méchant coup à la tête et de prendre la fuite par la forêt. Seulement, un prêtre lui aussi retenu contre son gré et qui nous regarde depuis plusieurs minutes s'avance à côté de nous et dans un français approximatif nous dit :
- Mes enfann', non, ché n'est pas sache. Ché n'est pas faile pleuve d'amoul envel son plochaine qué de vouloil lé violanter commo vous l'envisachez et tout ça, poul vous sauver. Résus (Jésus) y Dios El Padré condamnent céla !
- Ah mon père . . . réponde l'un de nous . . . comme vous avez raison. Mais, tenez, et si vous alliez dispenser aussi bons conseils à notre geôlier.
- Vous cloyez . . . demande le saint homme ?!
- Mais si, mais si . . . lui répond t-on . . . Allez, courage !
Et le père qui se lève, avance doucement vers la sentinelle, lui tape prudemment sur l'épaule et lui dit :
- Mi hilo, Dios no la va a gustar le que hizo para nosotros. Y . . . (Mon fils, Dieu n'aime pas ce que tu nous fais. Et . . . )
- Volver sabiamente sentarse a mi padre antes de que me enfado (Retournez vous asseoir sagement mon père avant que je me fâche) . . . lâche le taulier. Et le prêtre de s’exécuter bien évidemment.

Questions . . .

Dans la circonstance ou pire encore, à notre époque dans un monde gouverner par des truands, de quelle utilité est l'amour qu'on a cru pouvoir marier à toutes les situations et à qui cela profite t-il ?
De Satan à Dieu en passant par Jésus, et des truands aux truandés, qui aime qui assez pour dire à ces derniers : ''L'amour mes enfants, l'amour avant toute chose !''.

Note : Guillaume donne déjà une partie de la réponse qui est toutefois incomplète.

Avatar de l’utilisateur
sil20
+ de 10
Messages : 19
Enregistré le : dim. 23 oct. 2016 10:23
Religion : croyant

Re: chez les mystiques, les traditions religieuses se rejoignent

Messagepar sil20 » jeu. 3 nov. 2016 17:33

Artho a écrit :Dans la circonstance ou pire encore, à notre époque dans un monde gouverner par des truands, de quelle utilité est l'amour qu'on a cru pouvoir marier à toutes les situations et à qui cela profite t-il ?


L'Amour n'est-il pas aussi d'accueillir l'adversité comme épreuve de purification ?

Aussi, je crois que l'Amour authentique profite toujours à la personne d'où il rayonne même si les apparences semblent contredire cet énoncé.

Avatar de l’utilisateur
Artho
+ de 50
Messages : 65
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 11:02
Religion : Catholique

Re: chez les mystiques, les traditions religieuses se rejoignent

Messagepar Artho » jeu. 3 nov. 2016 17:47

Mis dans les contextes que j'ai décri plus haut, qu'est-ce que tu entends par purification ? Car j'ai peur de mal comprendre.

J'essaye d'imaginer Jésus, là présent au milieu d'agriculteurs désespérés et qui se suicident disant :

''Mes frères, toute l'injustice que vous subissez et la pauvreté qui s'abat sur vous de la main de criminels est la signification que vous êtes en train d'être purifiés.''

Est-ce ce à quoi tu penses ?

https://www.youtube.com/watch?v=wQvndm_Ly_Y

http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html

Image

Avatar de l’utilisateur
Guillaume
+ de 50
Messages : 64
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 06:39
Religion : Message du Graal

Re: chez les mystiques, les traditions religieuses se rejoignent

Messagepar Guillaume » ven. 4 nov. 2016 09:14

Bonjour à tous,

Artho soulève là un très important débat ! C'est une question cruciale : que faire par amour, qu'est-ce qui est juste ou injuste ? C'est tout le sens de la vie que d'apprendre ce discernement...

Les situations sont innombrables et on pourrait trouver plein d'exemples, à chaque instant de la vie.

En règle générale (à voir comment ça s'applique dans nos vies !), je pense que chacun est digne d'amour, et ceci nous inclus nous-mêmes. Il faut donc aussi être juste avec nous et savoir se défendre contre l'injustice. Surtout pas dans un esprit de vengeance ou de haine, mais dans un esprit de protection et sans en tirer de jouissance s'il faut faire un acte violent en apparence.

Laisser faire une horreur sans réagir peut être de la complicité.

Accepter toute situation désagréable sans réagir peut être du fatalisme, une absence de bonne volonté à vouloir que les choses soit mieux, de la paresse (je voudrais que ça soit mieux mais je ne fais rien pour cela, je laisse les autres s'en charger), du masochisme (cela ferait "plaisir" à Dieu que je sois souffrant donc je reste comme ça)...

Il faut faire preuve de discernement et bien voir nos intentions et ce qui est en jeu dans chaque situation.

Car Jésus nous dit aussi de "tendre l'autre joue" et lui-même s'est laissé prendre par les romains et mis à mort. Il faut bien voir chaque cas et les conséquences que ça aurait pu avoir. Si Jésus avait pris la fuite, tout son Message aurait perdu en crédibilité. Si Jésus et ses disciples avaient combattu les romains l'arme à la main, ils se seraient fait massacrer et alors, qui aurait pu propager et enseigner son Message ? Surtout, Jésus enseigne à cette occasion que quiconque tue par l'épée sera tué par l'épée. Quelle était l'intention de l'apôtre sortant son épée ? (attention, seul Dieu connait toute la situation, je ne fais que donner quelques éléments qui me semblent pertinents) Cette situation de l'arrestation de Jésus est très particulière. Mais ça ne veut pas dire qu'en toute circonstance il faille se laisser faire et tout accepter !

"tendre l'autre joue", en acceptation des événements de la vie comme étant un juste retour du karma, sans maudire le destin, en ayant conscience qu'on doit apprendre de cette situation. Mais ça ne veut pas dire d'abandonner toute combativité face à tout et n'importe quoi ! Qu'a fait Jésus face aux marchants du temple ?

Je pense que le plus important est l'état d'esprit, la façon de vivre les choses ; l'intention est ce qui compte vraiment, au-delà des apparences des actes.

Il est bon de se déculpabiliser si on est bloqué par une interdiction de se défendre. Car par amour, on défend les autres, sans se poser de question. Alors c'est valable aussi pour soi-même. Et qui ne s'aime pas, n'arrive pas vraiment non plus à aimer les autres. Il pourra agir par devoir, par obligation, mais pas par un élan du cœur.

Bref, vaste question...

Retourner vers « Questions & débats autres religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité