Comparaison des 5 grandes religions

Venez poser vos questions et débattre sur les questions de fond sur l'existence de Dieu, questions communes aux principales religions, sur le sens des religions...
Avatar de l’utilisateur
PascalF
+ de 10
Messages : 41
Enregistré le : sam. 1 oct. 2016 03:46
Religion : Chrétien
Contact :

Comparaison des 5 grandes religions

Messagepar PascalF » mar. 10 janv. 2017 07:51

Je voudrais partager avec vous un article sur la comparaison des 5 principales religion dans le monde.

- Christianisme
- Judaïsme
- Islam
- Hindouisme
- Bouddhisme


Qu'est ce qu'une religion
Une religion se conçoit le plus souvent comme un système de pratiques et de croyances pour un groupe ou une communauté, mais il n'y a pas de définition qui soit reconnue comme valable pour tout ce que l'usage permet aujourd'hui d'appeler religion.

Le terme latin religio a été défini pour la première fois par Cicéron comme « le fait de s'occuper d'une nature supérieure que l'on appelle divine et de lui rendre un culte ». Dans les langues où le terme est issu du latin, la religion est souvent envisagée comme ce qui concerne la relation entre l'humanité et Dieu.

Dans le Coran, le terme dîn, qui peut être considéré comme équivalent de celui de religion, désigne avant tout les prescriptions de Dieu pour une communauté.

En chinois, le terme zōng jiào (宗教), inventé au début du XXe siècle pour traduire celui de religion, est connoté de l'idée d'un enseignement pour une communauté.

Le bouddhisme est souvent considéré comme religion bien qu'il n'y soit question ni de Dieu, ni de nature divine.

La religion peut être comprise comme les manières de rechercher et/ou trouver des réponses aux questions les plus profondes de l’humanité. En ce sens elle se rapporte à la philosophie. Mais elle peut aussi être vue comme ce qu’il y a de plus contraire à la raison et jugée synonyme de superstition. Elle peut être personnelle ou communautaire, privée ou publique, liée à la politique ou vouloir s’en affranchir. Elle peut aussi se reconnaître dans la définition et la pratique d’un culte, d’un enseignement, d’exercices spirituels et de comportements en société. La question de savoir ce qu'est la religion est aussi une question philosophique, la philosophie pouvant y apporter des éléments de réponse, mais aussi contester les évidences des définitions qui en sont proposées.

FONDATEURS

Christianisme : Jésus, Juif né en Israël. Il dit être le Dieu-le-Fils, c’est-à-dire Dieu fait homme, venu sur terre pour sauver l’humanité du mal qui la ronge. Il est appelé le Christ ou le Messie, ce qui veut dire « envoyé de Dieu », « le Sauveur ». La majeure partie des Juifs ne voulant pas le reconnaître comme tel, le christianisme est devenu nouvelle religion, issue du judaïsme.

Judaïsme : Le judaïsme plonge ses racines dans la lignée d’un homme, Abraham (vers 2000 av. J.C), ayant reçu la révélation du Dieu unique, créateur de tout, au dessus de tout (alors que tous les peuples alentours sont polythéistes). Puis vint Moïse, qui reçut la charge d’instruire le peuple Juif selon les commandements de Dieu (voir : «les 10 commandements» ; «l’Ancien Testament (Tanakh)»).

Islam : Muhammad (Mohammed) (ou Mahomet, en Français). Il naît vers 570 après J.C., dans l’actuelle Arabie Saoudite. Il croit en un seul dieu, qu’il appelle Allah, dont il reçoit dit-il, une révélation. Il dictera des préceptes à ses disciples et fondera avec eux une nouvelle religion.

Hindouisme : On ne connaît pas l’origine de cette religion complexe. C’est un ensemble de croyances transmises par orales puis par écrit, depuis plusieurs millénaires avant J.C.

Bouddhisme : Siddhartha Gautama, appelé plus tard Bouddha, né vers 560 av.J.C. en Inde. Sa vie exacte nous est inconnue ; c’est surtout sa légende qui est racontée. Il eut une illumination qui le fit sortir de l’hindouisme et il fonda une nouvelle religion.

CONCEPTION DE DIEU

Christianisme : Yahvé – prononciation de l’Hébreu YHWH, Dieu unique, créateur du monde, tout-puissant et saint (c’est-à-dire sans mal). Le christianisme insiste sur le fait que Dieu est Amour : il s’implique dans la vie des croyants et désire entretenir une relation d’intimité et de dialogue avec eux, au travers de Jésus. Jésus dit être Dieu incarné. Selon la Bible, il est venu sur terre pour sauver les hommes, a été mis a mort mais il serait ensuite ressuscité.

Judaïsme : Yahvé, Dieu unique, tout-puissant et saint (sans mal). Il récompensera les justes et punira les méchants. Il est miséricordieux et compatissant, lent à la colère, mais ne tolère pas le mal. Le judaïsme insiste sur le respect de la loi de Dieu, donnée à Moïse, et son observance parfaite. S’il est Dieu de tous les hommes, les Juifs croient que Dieu les a choisis eux, comme son peuple privilégié.

Islam : Allah, Dieu unique et tout-puissant, bien au-delà de sa création, qui récompensera ses fidèles après leur mort, s’ils observent ses préceptes donnés à Mouhammad dans le Coran (« Islam » veut dire « soumission » ; il faut en respecter les 5 piliers, notamment).

Hindouisme : Il n’y a pas de Dieu à proprement parler, mais un grand tout, impersonnel, auquel s’ajoute une multitude de divinités.

Bouddhisme : Il n’y a pas de Dieu dans le bouddhisme, car il s’agit d’une conception athée de la vie. Il existe toutefois une croyance en des entités spirituelles, ayant une durée de vie et une connaissance limitées, bien que millénaires.

ORIGINE DU MONDE

Christianisme : L’univers a été créé par Yahvé, seul et unique Dieu. De lui-même, Dieu a fait surgir la matière pour façonner les astres et les planètes puis Dieu a ensuite créé la vie. Le récit de la création est raconté dans le premier livre de la Bible, commun avec le judaïsme.

Judaïsme : L’univers a été créé par Yahvé, seul et unique Dieu. Le récit de la création est raconté dans le premier livre de la Bible.

Islam : L’univers a été créé par Allah, seul et unique Dieu. La création est mentionnée dans quelques versets du Coran.

Hindouisme : L’univers a été créé par un dieu du nom de Brahman.

Bouddhisme : L’univers n’a pas été créé (il n’y a pas de dieu, dans le bouddhisme), mais il a évolué par lui-même.

CONCEPTION DE L’HOMME

Christianisme : L’homme est une créature de Dieu, faite à son image (intelligence, parole, capacité d’amour…) mais il est affecté par la présence du mal en lui (appelé « péché« ). Destiné initialement à vivre en harmonie avec Dieu, la nature et les autres, sa vie est devenue souffrance et mort, à cause des ravages du péché. Par amour, Jésus est venu délivrer l’humanité de l’emprise du mal, en mourant sur une croix à la place des hommes. Mais cette délivrance ne s’obtient que par la foi. L’homme est appelé à retrouver des relations d’amour avec Dieu et avec les autres, en plaçant sa foi en Jésus-Christ et en recevant le pardon de ses péchés.

Judaïsme : L’homme est une créature à l’image de Dieu (donc entièrement bon). S’il reconnaît l’existence du péché dans le monde(= le mal), le judaïsme ne pense pas, à la différence du christianisme, que le mal puisse être en l’homme. Ce dernier est simplement tenté par le mal, qui est extérieur à lui. Pour l’éviter, il doit s’efforcer d’obéir en tout point aux préceptes de la loi de Moïse.

Islam : L’homme a été créé par Allah. Il est appelé à la soumission totale à Allah, notamment à suivre les 5 piliers de la religion, pour Lui plaire. La notion de mal est entièrement liée au respect ou au non respect du Coran.

Hindouisme : L’homme est un être sans valeur particulière, faisant partie du grand tout.

Bouddhisme : L’homme, issu de l’évolution de l’univers, est prisonnier de sa condition, qui est souffrance. Il doit s’efforcer par divers exercices, de s’affranchir de ses désirs pour gagner en détachement vis-à-vis de tout et ainsi trouver la paix intérieure.

CONCEPTION DE LA VIE APRÈS LA MORT

Christianisme : L’homme a une dimension éternelle, la mort n’étant qu’une fin de sa dimension physique, provoquée par la présence du mal en lui. Dieu assure le croyant en Jésus d’une nouvelle vie sur une nouvelle terre, sans souffrances, sans maladies et sans la mort. En revanche, ceux qui auront fait le choix de rester dans le mal toute leur vie et/ou d’ignorer Dieu/Jésus, seront séparés éternellement de Dieu et de son amour.

Judaïsme : Selon ses actes (obéissance ou désobéissance à la loi), l’homme ira après sa mort soit au paradis (monde sans souffrances), soit en enfer (monde de tourments). Mais sur terre, l’homme ne sait pas ce que Dieu décidera pour lui.

Islam : Selon sa bonne ou mauvaise observance des préceptes du Coran, le croyant ira soit au paradis (lieu de plaisirs, surtout décrit pour les hommes), soit en enfer (jugement). Mais seul Allah décidera en fin de compte de son sort. Sur terre, l’homme ne sait pas de quel côté penchera la balance de ses actes.

Hindouisme : L’Hindou espère échapper aux cycles infernaux des réincarnations, en faisant de bons Karmas, pour enfin disparaître de la terre et se fondre dans le « soi cosmique ». Il y a alors extinction complète : l’individu n’existe plus mais s’est fondu dans l’univers. C’est le Nirvana.

Bouddhisme : cela ressemble à l’Hindouisme : l’homme n’a pas de dimension éternelle en lui-même, qui survive après sa mort. Il est appelé à échapper aux cycles des réincarnations et à disparaître dans la non-existence, fin de ses souffrances terrestres. C’est le Parinirvana.

Avatar de l’utilisateur
Bruno EE
Messages : 2
Enregistré le : ven. 24 nov. 2017 14:01
Religion : Chrétien

Re: Comparaison des 5 grandes religions

Messagepar Bruno EE » ven. 24 nov. 2017 14:12

Intéressant, mais la plupart ne se sentiront pas reconnus dans la description de leur religion. Il y a plein de nuances manquantes ou approximations qui déforment grandement la religion.
Exemple : Bouddhisme : pas de Dieu. Demandez à n'importe quel Bouddhiste asiatique son avis là-dessus ! Le "dictionnaire du Bouddhisme" traite des divinités bouddhistes...
Autre Exemple : Christianisme. Jésus qui sauve les hommes en mourant sur la croix: un peu simpliste! Il sauve les hommes par son message (Evangile), et invite d'y croire. Et sa mort sur la croix est essentielle, parce qu'elle fait partie de ce message, elle en est la signature, la preuve qu'on peut croire au Royaume de Dieu. On est donc sauvé par la foi au Royaume de Dieu (Cfr Mc 1), ce qu'on peut traduire par : foi au Bien, foi en l'amour par-delà la souffrance et la mort.

Avatar de l’utilisateur
Bruno EE
Messages : 2
Enregistré le : ven. 24 nov. 2017 14:01
Religion : Chrétien

Re: Comparaison des 5 grandes religions

Messagepar Bruno EE » ven. 24 nov. 2017 14:22

Ce serait intéressant de comparer non les religions (l'islam, par exemple, est une abstraction.), si différentes pour les adeptes peu cultivés, mais qui chez les mystiques de chacune aboutissent à des vérités si proches, mais des textes concrets - Bible et Coran notamment.
Par exemple, le Coran et la Bible concernant les récits de création. Le Coran a pour but de montrer la puissance de Dieu, la nécessité de croire en l'unicité de Dieu, et de montrer qu'il faut craindre l'enfer. La bible semble rechercher plutôt la relation : ressemblance Dieu-homme; dialogue avec Adam; ...

Retourner vers « Questions & débats théologiques et spirituels »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité