Ma réponse à l'allégation sur le mariage du prophète Mohammad paix sur lui avec Aicha qui était jeune

Venez poser vos questions et débattre sur les thèmes du dogme Musulman
Avatar de l’utilisateur
drimis
+ de 10
Messages : 33
Enregistré le : sam. 22 oct. 2016 18:48
Religion : Musulman
Contact :

Ma réponse à l'allégation sur le mariage du prophète Mohammad paix sur lui avec Aicha qui était jeune

Messagepar drimis » mar. 15 nov. 2016 00:27

Voici une partie de ma discussion sur le mariage du prophète Mohammad paix sur lui avec Aicha qui était jeune :

"Je me suis promis de ne plus écrire sur ce site vu la publication pleine de haine et d'infamie envers le prophète Mohammad paix sur lui, et je n'avais pas beaucoup d'espir que cette publication soit censurée, surtout à notre époque actuelle ou les insultes obscènes et vulgaires envers la foi islamique est monnaie courante et se fait dans l'impunité totale, mais le brave et valeureux M.kaboo a mis fin à ces publications ignobles qui ont pour objectif de semer la zizanies et le chaos entre les membres de ce forum, et le remercie chaleureusement pour son héroisme magnifique et sa bienveillance fantastique .

Conrçernant les islamophobes du 21ème siècle qui crient au scandale parce que notre bien aimé prophète Mohammad a épousé Aicha qui avait un jeune age , j'attire votre attention sur plusieurs points :
1-Dans l'antiquité, les conditions sanitaires étaient horribles,il n'y avait pas de vaccins, il y avait beaucoup de bébés morts à la naissance, les vieillards étaient considérés comme des cas exceptionnels, l'espérance de vie d'un individu qui vit dans l'Egypte romaine est estimé à 25 ans, et il n'y avait pas de fécondation in vitro pour ceux qui se marient tard, il y avait beaucoup de guerres sanglantes (l'armée de hannibal a tué en une journée 45000 romains à Cannes et a fait 20000 prisonniers) ......alors se marier dès un jeune agé devient une évidence pour enfanter le plus de bébés possibles et ainsi perpétuer l''espèce humaine et la préserver de l'extinction .

2-La loi actuelle des pays occidentaux ne traitent pas les personnes qui ont 7 ans comme des enfants : j'entend dans l'actualité que la justice américaine va porsuivre un garçon de 7 ans pour avoir envoyé des lettres d'amour à sa camarade de classe, la police française a récemment fait venir dans ses locaux et a fait une audition un garçon de 8 ans parce qu'ila dit que le terrorisme est une bonne chose......moi quand j'avais 4 ans, il y avait un garçon musclé de mon age qui avait pour prénom "tonnerre", ce garçon de 4 ans me donnait constamment des coups et prenait un malin plaisir à me martyriser et maltraiter ......beaucoup de gens dans leur enfance , ont été victime de moqueries , de médisances, d'agressions verbales physiques de la part d'enfants de 6,7 ou 8 ans !!!
Dès qu'une fille a ses règles, elle est scientifiquement dans la capacité d'enfanter :Lina Medina (née 1933, Pérou) fut réglée à 3 ans 1/2 et mis au monde un bébé à 5 ans 1/2, cette fille n'est pas musulmane, mais vit dans un pays chrétien : le 14 mai 1939,Lina Medina, qui vit encore , devient la plus jeune mère dans l'histoire de la médecine, à l'âge de 5 ans, 7 mois et 17 jours. Ce record mondial est suivi de près par un cas similaire en Ukraine (6 ans et 5 jours) en août 1934.

3-la différence d'époque et de coutumes : la France , pays des droits de l'homme, permettait l'sclavage meme après la révolution et ne l'a aboli que à cause du dévéloppement industirel ou la machine remplace l'esclave , la femme française n'avait pas le droit de vote, le femme n'avait pas droit à l'avortement sous peine de sanctions, les femme françaises n'ont pas le droit de porter des pantalons, sauf si elles sont à cheval ou à vélo : si, si cette loi n'a pas été abrogée .....en Angleterre , Une femme n’a pas le droit de manger du chocolat dans les transports publics.
Il est assimilé à un acte de haute trahison le fait de placer un timbre poste avec la tête de la Reine en bas.
Voir "Lois stupides, Lois étranges et incompréhensibles
Nul n'est sensé ignoré la loi, que faire alors lorsqu'elles sont désuètes et encore en vigueur ou simplement stupides et incompréhensibles ?
http://vadeker.net/articles/humour/lois_stupides.html

http://rue89.nouvelobs.com/2010/05/04/f ... loi-150160

Les archéologues qui ont explorés l'Egypte étaient considérés comme des héros au 19ème siècle,mais ces archéologues , s'ils vivaient au 21ème siècle, seraient empriosonnés ou pendus : ces archéologues jetaient les momies dans la mer s'ils n'y trouvaient pas des objets de valeurs, un archéologue a détruit le visage du sphyns à la dynamite, un autre a fait exploser les pyramids du Soudan pour chercher des trésors , les gens du moyen-age utilisaient les pierres des monuments archéologiques pour batir leurs maisons,ce qui est inimaginable aujourd'hui, les arabes anciens considairaient qu'une femme belle doit etre obèse, alors que dans notre époque contemporaine, c'est l'inverse .
C'est pourquoi je vous recommande d'avoir une vue d'ensemble, de faire preuve de plus de sagesse et objectivité et ne pas juger les us et coutumes des temps anciens et de l'époque du prophète avec votre prisme moderne préconçue .
Vous les islamophobes ,napoleon légalise l'esclavage et louis 14 était un despote tyrannique crasseux qui ne prenait que rarement des bains,et ça ne vous empeche pas de les glorifier et chanter leur louanges !

Vous les islamophobes , qui admirez tant les philosophes des lumières qui sont enseignés dans l'école de la republique, votre voltaire national cumule racisme antisémitisme et misogynie :

"La faute à l'école, on a en tête une image un peu idéalisée des philosophes des Lumières que l'on voit comme des gentils mecs qui défendaient corps et âme la veuve et l'opprimé. Ce n'est pas tout à fait ça. Parce qu'en vrai les Lumières étaient en fait des gens de leur époque aux idées plutôt très discutables. Le pire étant quand même Voltaire qui cumule racisme antisémitisme et misogynie.

"Quoi qu'en général les Nègres aient peu d'esprit, ils ne manquent pas de sentiment." Diderot (Encyclopédie, 1772)
"Dire que les Égyptiens, les Perses, les Grecs furent instruits par les juifs, c'est dire que les Romains apprirent les arts des Bas-Bretons." Voltaire (Essai sur les mœurs et l'esprit des nations, 1753)
"Les femmes ressemblent aux girouettes, elles se fixent quand elles se rouillent." Voltaire (Le Sottisier, paru post-mortem en 1883)
"Il n'est permis qu'à un aveugle de douter que les Blancs, les nègres, les albinos, les Hottentots, les Chinois, les Américains ne soient des races entièrement différentes." Voltaire (Essai sur les mœurs et l'esprit des nations, 1753)
"La femme a tout contre elle, nos défauts, sa timidité, sa faiblesse." Jean-Jacques Rousseau

"C'est à regret que je parle des juifs : cette nation est, à bien des égards, la plus détestable qui ait jamais souillé la terre." Voltaire (Le Dictionnaire philosophique, 1769)
"L'amour a été inventé par les femmes pour permettre à ce sexe de dominer, alors qu'il était fait pour obéir" Jean-Jacques Rousseau
"Les Blancs sont supérieurs à ces Nègres, comme les Nègres le sont aux singes, et comme les singes le sont aux huîtres." Voltaire (Traité de métaphysique)
"Nous n'achetons des esclaves domestiques que chez les Nègres ; on nous reproche ce commerce. Un peuple qui trafique de ses enfants est encore plus condamnable que l'acheteur. Ce négoce démontre notre supériorité; celui qui se donne un maître était né pour en avoir." Voltaire (Essai sur les mœurs et l'esprit des nations, 1753)
"On ne peut se mettre dans l’idée que Dieu, qui est un être sage, ait mis une âme, surtout une âme bonne, dans un corps tout noir. [...] Il est impossible que nous supposions que ces gens-là soient des hommes, on commencerait à croire que nous ne sommes pas nous mêmes chrétiens." Montesquieu (De l'esprit des lois, 1748)
Bon là a priori c'est ironique. Bonne nouvelle !
Pas si sympa que ça l'ami Voltaire hein ?"


4-le prophèye Mohammad paix sur lui n'était pas un homme qui collectionnait les femmes, contrairement à vos nobles aristocrates occidentaux qui auaient "le droit de cuissage ou droit de jambage" sur les femmes qui est un droit qui aurait permis à un seigneur d'avoir des relations sexuelles avec la femme d'un vassal ou d'un serf la première nuit de ses noces, et pour etre honnete,le camp catholique considère cela comme un mythe, colporté par les philosophes des lumières, puis complaisamment repris par les auteurs républicains du XIX° siècle.
C'est Khadija,paix sur elle, qui avait plus de 40 ans , qui a appelé le prophète pour qu'il vienne l'épouser parce qu'il avait de bonnes moeurs.
Après la mort de Kahdija , le prophète n'a épousé que des femmes agées et veuves converies à l'islam qui peuvent de retrouver démunies et sans réconfort et refuge face à leurs familles mécréantes et il n'a épousé Aicha que parce que dieu le lui a ordonné : Aïcha, , a rapporté que le Prophète () a dit :
« On te fit apparaître à moi en songe trois fois. Un ange t’amena à moi enveloppée dans une pièce de soie en me disant : “Voici ta femme.” Je découvris ton visage et te vis alors puis je dis : “Si c’est ce qu’Allah m’a prédestiné, alors que ce destin soit accompli.” » (Boukhari, Mouslim)"

Et pourquoi Dieu a voulu que le prophète Mohammad épouse Aicha ?!
Il y a certainement une sagesse divine , aicha étant la fille de abou bakr du plus fidèle compagnon ami du prophète , ce compagon sera fatté et honoré par cette alliance , ça sera une récompense pour lui, et je précise que aicha était déja fiancée dès l'age de 6 ans à un ivrogne non-musulman : ce fut donc normal dans la société, et meme les mécréants de l'époque du prophète ,très hostiles au prophète et ne laissaient aucune occasion pour le dénigrer, ces athés fourbes n'avaient rien dit sur ce mariage .
Aicha était d'une intelligence et vivacité exceptionnelles hors du commun et sera un atout et moyen efficace pour rayonner et triompher l'islam :
Ainsi, Muhammad sws l'épousa à un jeune âge et fit son éducation. Elle passait la plupart de son temps à étudier et à mémoriser la révélation. Son savoir fut crucial à la propagation de l'Islam. Elle fut une des femmes les plus instruites, beaucoup plus que les hommes de l'époque.
Abu Musa Al-Ashari dit un jour :

Si nous, compagnons du messager de Dieu, avions des difficultés concernant un sujet donné, nous demandions l'aide d'Aisha.

Abu Musa al-Ashari dit dans une autre tradition :

Jamais Aisha ne nous a mal informé sur la solution à un problème sur lequel nous avions des doutes.
Urwah bin Az-Zubair dit à son sujet :

Je n'ais jamais trouvé quelqu'un d'aussi versée (qu'Aisha) dans la connaissance du Coran, du licite, de l'illicite, de la généalogie (Ilmul-Ansab) et de la poésie arabe. C'est pourquoi même les compagnons les plus sages consultaient Aisha pour résoudre des sujets complexes.
Elle fut décrite par Al-Ahnaf dans des termes élogieux :

J'ai entendu, jusqu'à ce jour, des discours d'Abu Bakr, d'Umar, d'Uthman et d'Ali et des caliphes (Khulafa), mais je n'ai jamais entendu de discours aussi persuasifs et aussi beaux que ceux qui sortent de la bouche d'Aisha.


Cette fameuse rengaine de pédophilie, curieusement dirigée seulement contre l'islam et non contre les autres religions qui permettent pourtant le mariage dès un jeune âge, j'ai déja répondu à des hérétiques qui propagent cette allégation ridicule et infondée , et à ceux qui refusent le mariage à un jeune age de aicha, paix sur elle .
" un célèbre politicien dans une émission célèbre disait qu'il n'y a rien de plus beau qu'une jeune fille de 5 ans qui désahbille un homme, et dit meme qu'il caressait de jeunes garçons......l'assistance et les invités et le présentateur célèbre de cette emission télévisée connue riaient ,ils ne lui ont pas pas reproché son attitude déplacée et ses attouchements envers ces enfants mineurs ........... et ce politicien respecté et honoré par tous, et qui occupe toujours le premier plan dans l'actualité politique francise, a écrit ses aventures avec de jeunes garçons dans un livre, approuvé et vendu dans des librairies françaises.......un célèbre cinéaste et réalisateur jugé coupable par la justice pour pédophilie est réçu et acclamé en europe dans les cérémonies comme un héros, et un autre très grand cinéaste, et dans vouloir salir sa réputation et ne pas respecter la présomptien d'innocence, il accusé par sa fille d'attochements et il est libre salué dans tous les prestigieux de cinéma , sans l'ombre d'un procès et dans le sésinteret des médias.......d'autres hommes politiques prestigieux de premier plan pris sur le fait, avouent fréquenter la thailande et le maroc pour avoir des relations sexuelles avec des enfants , et personne ne les dénonce ou s'indigne, ils sont libres en europe et aux etat-unis ........ c'était courant et banal que les filles se marient entre 4 et 7 ans, le pape lui meme, qui est cnsidéré par toute l'europe chrétienne comme le représentant d dieu sur terre, a célébré le mariage d'une pricesse française de 8 ans avec le roi d'angleterre , sans que ça ne choque personne, et personne en europe n'appelle à la suppression du poste de pape ou à interdire la religio chrétienne qui n'interdit pas le mariage des jeunes filles......fatima, la pédophilie c'est les centaines de milliers de victimes traumatisées et qui portent plainte pour les agressions sexuelles commis par les pretres et hommes d'eglise sur des mineurs .....c'est la mère de aicha paix sur elle qui est venue elle-meme au prophète lui demander d'épouser sa fille aicha........ le prophète , quand ses femmes lui ont demandé plus de facilités matérielles , le prophète leur a proposé le divorce, et aucune des femmes du prophète n'a voulu divorcer de notre bien-aimé prophète, y compris aicha.......aicha a un haut statut en islam, elle a le statut honorifique de "mère des croyants", elle a vécu plus de 40 ans après la mort du prophète, si aicha était vraiment traumatisée , elle aurait pu dire du mal du prophète sans avoir peur des représailles, au contraire, aicha aimait de façon immense notre prophète et n'a eu de cesse de chanter ses louanges , meme plusieurs années après sa mort.....

la pédophilie, ça laisse penser qu'on kidnappe une petite fille à l'insu de sa famille, et on l'agresse et on lui cause un traumatisme, et puis vette fille porte plainte et développe une haine envers son agresseur.....
Le prohète mohamed a épousé la mère des croyants aicha , avec le consentiment de sa mère et son père, une femme est venue demander au prophète d'épouser aicha, qui était elle-meme fiancée à un homme qui s'est révélé etre un ivrogne, si le prophète refuse d'épouser la fille de son plus proche compagnon abou bakr, qui a été avec lui face aux dangers et périls, ce compagnon pourrait etre blessé dans sa fierté et son amour-propre....

"celui qui a sa maison construite en verre ne jette pas pas des pierres sur la maison de son voisin"
vous les occidentaux, des études ont montré que vos filles et garçon regardent la pornographie très jeunes et ont des rapports sexuels très jeunes, de reportages passent régulièrement sur france 2 qui parlent de la pédophilie des parents occidenttaux envers leurs enfants, scandale de pédophilie à la BBC,la police britannique enquête sur 1433 personnes soupçonnées d'abus sexuels sur des enfants, sur plusieurs décennies, dont 261 «personnalités en vue» de la politique, des médias ou du cinéma .....les pretres de l'église trompeent régulièrement la confiance des parents et abusent des enfants, ces enfants sont traumatisés et portent plainte, l'eglise couvrent et protègent ces pédophiles, regardez le documentaire de la chaine allemande zdf, on n'a pad de leçon de moral à recevoir de vous: "La BBC se demande de son coté comment ce groupe pro-pédophile a pu exister ouvertement pendant 10 ans :
Le Paedophile Information Exchange(PIE) a été affiliée au Conseil national pour les libertés civiles à la fin des années 1970 et au début des années 1980. Mais comment des militants pro-pédophiles ont-ils pu opérer si ouvertement ?
Une conférence sur les droits des homosexuels soutient une motion en faveur de la pédophilie. Une histoire est écrite dans un journal de la presse nationale « Child-lovers win fight for role in Gay Lib" .

Ceux qui s'offusquent de l'age de aicha, vous etes hypocrites, vous avez des relations sexuels très jeunes avec de jeunes filles, alors imaginez -vous avant 1400 ans, sans contraception,pilule, stérilet, implant,sans IVG avec assistance médicale, sans sécurité sociale qui rembourse la contraception etc, vous aurez des dizaines d'enfants, les temps sont durs à cette époque , la nourriture est rare, pas d'industrialisation, et bien: sois vous allez laisser mourir vos enfants de faim, soit vous allez les marier à un jeune age, avec à la clé une bouche de moins à nourrir.

La victime de pédophilie est terrifiée, aicha, qui a haut statut de "mère des croyants", elle était une haute autorité, tout le monde lui obéit, après la mort du prophète, elle a vécu plus de 40 ans, elle a pu dire du mal du prophète, mais au contraire elle n'a dit que du bien de lui, et son amour et reconnaissance vers le prophète n'a jamais faibli.

Dans votre bible altérée, on parle des jeunes filles qui ont des rapports sexuellles,
le pape lui-meme, considéré comme le resprésentant de dieu sur terre, a lui meme célébré le mariage de petites filles de moins de 10 ans, la reine d'angleterre Isabelle de France ou Isabelle de Valois (1389 † 1409) Isabelle, âgée de 6 ans, épouse à Calais Richard II de Bordeaux, roi d'Angleterre et veuf d'Anne de Bohême , sans que l'europe ne soit choquée.

Et puis si la fille jeune ne doit pas etre mère, pouquoi elle a ses règles ? Dans l'islam, il faut que la fille aies ses règles avant de se marier , ona pas le droit de se marier avec une fille qui n'est pas pubère, dans la sandinavie, les filles ont leur règle tardivement et jusq'a l'age de 18 ans et 20 ans, dans le désert, les filles ont leur règles tôt.....vous jugez l'époque du prophète avec les codes les usages, et les conventions du 21eme siècle !!!! c'est totalement ridicule et absurde. Chaque époque a ses propres spécificités propres à son propre environnement, meme les pires mécréants ennemis de l'islam de cete époque, qui ne rataient pas une occasion pour dénigrer et calomnier le prophète, n'ont rien dit à propos de ce maraige.

Cette allégation autour du mariage du prophète n'a été évoquée que par un orientaliste islamophobe nauséabond il y a seulement 60 ans pour dénigrer l'islam, mes ancetres et tes ancetres se sont mariées avec de jeunes filles, sans que cela ne soit interdit par la loi en occident, et sans que personne ne trouve rien à redire , j'ai jamais entendu de grands-mères dire qu'elles sont traummatisées à cause de leur mariage à un age jeune, au contraire elles aiment et sont attacées plus que tout à leurs maris.

Alors, ça suffit l'hypocrisie et ne la ramenez pas !

boumali, je ne te comprend pas ,pourquoi tu me dis que je suis dans l'erreur absolue ?! aicha paix sur elle s'est mariée à l'age de 9 ans avec le prophète, et c'était en plus sur l'ordre de Allah le très glorieux lui -meme, un point c'est tout, tu ne peux pas juger l'époque du prophète avec les critère de notre époque contemporaine, c'était les coutumes de tous les peuples de l'époque, voici des article sur la question du mariage de aicha paix sur elle, boumali, tu es entrain de vendre ta religion afin de plaire aux mécréants ,repens toi, car tu es dans l'égarement le plus total .

"La femme qui s’est mariée au Prophète () parce qu’Allah, exalté soit-Il, le lui avait ordonné en rêve est Aïcha, . Aïcha, , a rapporté que le Prophète () a dit :

« On te fit apparaître à moi en songe trois fois. Un ange t’amena à moi enveloppée dans une pièce de soie en me disant : “Voici ta femme.” Je découvris ton visage et te vis alors puis je dis : “Si c’est ce qu’Allah m’a prédestiné, alors que ce destin soit accompli.” » (Boukhari, Mouslim)"

Les détracteurs de l'Islam aiment bien utiliser le mariage du prophète à la jeune Aicha pour l'accuser de pédophilie. Il est toutefois bien facile de réfuter ces dires.

On leur répondra donc sur plusieurs points:

Tout d'abord, Il est important de mentionner qu'avant ses fiançailles au prophète, Aicha fut fiancée à un autre homme, un non musulman, Jober Ibn Al-Moteam Ibn Oday,ce fut donc normal dans la société.

Le mariage à l'age de aicha était normal et fut coutume au temps du prophète, Ses parents et les gens de la Mecque (même les mécréants) ne voyaient aucune objection à cette union.

Il faut également mentionner que lorsque les femmes atteignaient la puberté au 7e siècle en Arabie, elles étaient considérées éligibles au mariage.

Pour ceux qui considèrent aicha comme une enfant, on leur dit : "aicha avait atteint sa puberté, et Dieu dit qu'une personne est capable de raisonner et de prendre la décision dés qu'elle a atteint sa puberté, la preuve : "les actes commis sont comptés dés que l'enfant a atteint sa puberté ",ce n'était donc pas une enfant .

Aicha était la fille d'Abû Bakr, le deuxième calife de l'Islam et le compagnon le plus proche du prophète. ET c'est de cette amitié qu'est née l'idée d'unir Aicha au prophète. En plus de solidifier ses liens au prophète (paix soit sur lui), Abû Bakr ne pouvait trouver meilleure personne pour prendre soin de sa fille.

Important :Quelle est la sagesse divine derrière ce mariage ?

Le rôle des prophètes est d'apporter le message de Dieu aux humains. Muhammad sws avait besoin de quelqu'un pour noter son enseignement et l'aider à propager le message de l'Islam. Aisha fut reconnue dès son jeune âge pour sa mémoire extraordinaire à un tel point qu'elle attira l'attention du prophète. Ainsi, Muhammad sws l'épousa à un jeune âge et fit son éducation. Elle passait la plupart de son temps à étudier et à mémoriser la révélation. Son savoir fut crucial à la propagation de l'Islam. Elle fut une des femmes les plus instruites, beaucoup plus que les hommes de l'époque. Étant donné sa proximité du prophète, elle fut une des rares personnes à rapporter plus de 2000 traditions . Elle vécut près de 50 ans après la mort de Muhammad sws et ses connaissances furent indispensables et appréciées de tous. D'ailleurs les compagnons du prophète venaient souvent la voir lorsqu'ils avaient des doutes sur un sujet donné. Abu Musa Al-Ashari dit un jour :

Si nous, compagnons du messager de Dieu, avions des difficultés concernant un sujet donné, nous demandions l'aide d'Aisha.

Abu Musa al-Ashari dit dans une autre tradition :

Jamais Aisha ne nous a mal informé sur la solution à un problème sur lequel nous avions des doutes. (Sirat-I-Aisha, sous l'autorité de Trimidhi, P. 163)

Urwah bin Az-Zubair dit à son sujet :

Je n'ais jamais trouvé quelqu'un d'aussi versée (qu'Aisha) dans la connaissance du Coran, du licite, de l'illicite, de la généalogie (Ilmul-Ansab) et de la poésie arabe. C'est pourquoi même les compagnons les plus sages consultaient Aisha pour résoudre des sujets complexes. (Jala-ul-Afham par Ibn Qaiyem et Ibn Sa'ad, Vol.2, P.26)

Aisha fut une grande enseignante et oratrice. Les hommes et le femmes de l'époque venaient de partout pour l'entendre. Elle fut décrite par Al-Ahnaf dans des termes élogieux :

J'ai entendu, jusqu'à ce jour, des discours d'Abu Bakr, d'Umar, d'Uthman et d'Ali et des caliphes (Khulafa), mais je n'ai jamais entendu de discours aussi persuasifs et aussi beaux que ceux qui sortent de la bouche d'Aisha.

Le mariage d'Aisha au prophète n'était pas le fruit du hasard. C'était destiné ainsi. et Dieu est le parfait connaisseur."

"Ce que vous avez qualifié de croyance aveugle est bien mentionné dans les deux livres authentiques de Boukhari et de Mouslim et rapportée par la principale concernée à savoir notre mère Aïcha, Radhia Allahou Anha, elle-même, lorsqu'elle dit : « Le Prophète, () m’a épousé alors que j’avais six ans et a consommé le mariage quand j’avais neuf ans. » Vous devez vous en repentir car cette expression est une grave accusation !

L'avis que vous avez attribué à bon nombre d'historiens, n’est en fait que l’avis de quelques défaitistes parmi les musulmans. A cause de certaines diffamations de gens athées, ces défaitistes ont iniquement réfuté des hadiths authentique en simulant des affectations invraisemblables.

Nous avons eu connaissance des propos de ces gens par le biais d’une question qui nous a été posée depuis longtemps et à laquelle nous avons répondu par des points dont voici les plus importants :

1/ Notre mère Aïcha, Radhia Allahou Anha, qui est la principale concernée, relate les événements de son mariage avec le Prophète () et il n'est pas logique de délaisser la parole indubitable de la personne concernée pour une hypothèse basée sur des prétendus calculs.

2/ Notre mère Aïcha, Radhia Allahou Anha, a reconnu dans un hadith rapporté par Mouslim que son âge à la mort du Prophète () était de 18 ans, ce qui veut dire qu’au début de l'Hégire elle en avait neuf. »

3/ Certains historiens ont prétendu que notre mère Aïcha, Radhia Allahou Anha, était née 4 ans avant la prophétie du Prophète () ce que rejette en bloc les deux imams, Ad-Dhahabi et Ibn Hajar. Le premier dit dans son fameux livre, Siyar Aâlam An-Noubala : « Et Aïcha, Radhia Allahou Anha, est parmi ceux qui sont nés dans la période islamique. » ; et le second dit dans son livre, Al Issaba : « Notre mère Aïcha, Radhia Allahou Anha, est née 4 ou 5 après la prophétie. »

4/ Les livres de la Sira (Biographie) relatent que notre mère Aïcha, Radhia Allahou Anha, avait 63 ans et quelques mois lorsqu’elle est morte en l’an 57 de l'Hégire, donc son âge avant l'Hégire serait (63 – 57 = 6) si on convertit les décimales en nombre entier comme c’est la coutume chez les arabes lorsqu’ils comptent les années ils convertissent les décimales de la première année et celle de la dernière en années entières, alors le compte serait (6 + 2 = 8) années et le Prophète () a consommé le mariage avec elle une année apès l'Hégire c'est-à-dire lorsqu'elle avait neuf ans ce qui concorde parfaitement avec les récits précédents.

Ce sophisme n’existait pas chez nos pieux prédecesseurs car ces derniers ne déviaient point du dalil et ils s’abstenaient assurément de s’en détourner.

Concernant le fait que les arabes anciens avaient l’habitude, quand ils parlaient de chiffres, de se contenter des unités en lieu et place des dizaines et des centaines, nous ne lui avons trouvé aucune origine dans les livres anciens qui servent de référence dans la langue arabe; et si nous supposons que c’est vrai, nous ne devons en tenir compte que s’il y a une preuve extérieur qui l'appuie ce qui n'est pas le cas ici.

Comment alors pouvons-nous délaisser les hadiths authentiques rapporté de la principale concernée par Boukhari et Mouslim au profit d'une simple hypothèse !

Nous vous conseillons de ne pas vous occuper par ces sujets controversés, et de vous contentez de ce qui vous serait utile ici-bas et dans l’au-delà. "

http://www.islamweb.net/frh/index.php?p ... twaId=1668

http://www.aimer-jesus.com/reponses/prophete_aicha.php

http://www.islamweb.net/frh/index.php?p ... aId=213706

Avatar de l’utilisateur
drimis
+ de 10
Messages : 33
Enregistré le : sam. 22 oct. 2016 18:48
Religion : Musulman
Contact :

Re: Ma réponse à l'allégation sur le mariage du prophète Mohammad paix sur lui avec Aicha qui était jeune

Messagepar drimis » ven. 18 nov. 2016 03:21

Eric, le prophète Mohammad paix sur lui ne collectionnait pas les femme par plaisir , notre prophète était beau et rayonnant et a accepté d'épouser Khadija qui avait 40 ans et elle était plus agée que lui.......et puis le prophète a vécu avec Khadija plus de 24 ans , sans épouser une autre femme et après mort de khadija, il a épousé, entre autres, une veuve de combattant musulman qui est mort dans la guerre afin qu'elle ne resten pas seule et démunie......le prophète était resté pendant plus de 24 ans avec une seule épouse qui était plus agée que lui, et puis il a épousé des femmes veuves ou divorcées , à l'exception de Aicha paix sur elle .
Si par pédophilie tu entend l'attirance vers des femmes jeunes , je t'ai dit que toute les épouses du prophète n'étaient pas vierge lorqu'l les a éposées , et puis à l'age de 53 ans, dieu lui a ordonné d'épouser aicha , alors, en sachant qu'une personne qui vit dans la province riche de l'egypte romaine est de 25 ans maximum , comment tu expliques , que le prophète , dont toutes ses femmes n'étaient pas vierges , épousa subitement aicha , à l'age très avancé de 53 ans, si ce n'est par obéissance à un ordre divin ?!!!!
Donc , cette accusation de pedophilie ne tient pas : le prophète n'était pas attiré par des jeunes filles , puisque toute ses épouses n'étaient pas vierges et étaient agées, et , avec le consentiment de ses parent, et en soumission à un ordre divin, il épousa aicha qui était fiancée à un ivrogne mécréant ....
le prophète sortit la nuit à la cimitière pour demander à Allah le clément miséricorde aux martyrs , et aicha l'a suivi discrètement, parce qu'elle croyait que le prophète rendait une viste à une autre de ses épouses, et d'ailleurs le prophète était très en colère contre cette maldresse et la lui a reprochée... .et quand le prophète a proposé à ses épouses le divorce parce qu'elles voulaient plus de facilité matérielles, toutes ont refusé le divorce , et bien sur aicha l'a refusé de façon ferme et catégorique ........

HHHH,eric, tu dis que voltaire et les philosophes de lumière, qui étaient des racistes , n'étaient pas des prohètes comme Mohammad ? et donc peu importe ce qu'ils disent , ça n'a pas d'importance !!!!
Mais le révolution fançaise avait pour base les idées nauséabondes des lumières, les philosophes des lumières étaient traités comme des prophètes par le clergé laique fanatique : ils ont juste changé la statue de jesus par marianne, et ils ont changé les prophètes comme abraham, noé.....par voltaire et montesquieu .
le clergé laique republicain actuel reroduit les memes exactions de l'eglise et l'inquisition à l'égard des chrétiens considérés comme hérétiques comme les cathares et les protestants : le clergé laique republicain français considère les musulmans comme mauvais citoyens de seconde zone et qui doivent se conformer au diktat républicain qui consiste à dénuder la femme et rnier la pudeur de la femme, c'est pourquoi ils veulent , en ce moment meme, changer la constitution pour interdire le burkini et le voile islamique dans les tous les lieux publics, meme à la rue !!!!!! fanatisme religieux chrétien contre fanatisme laique republicain, les noms changent mais leur fanatismes se valent et s'assemblent : memes principes d'exclusion et d'intolérance ......
Voicu un petit cadeau sur la révolution française qui a écrasé sans pitié les cadavres de centaines de milliers de morts, paysans et citadins qui ne voulaient de cette pseudo révolution républicaine
https://www.youtube.com/watch?v=SKQWy5m1Txc

Alors vous les islamophobes de mauvaise foi, vous qui vous taisez quand la religion juive légalise le mariage à 3 ans un jour "Selon le Talmud, il est possible d’avoir des relations sexuelles avec une fille de 3 ans et 1 jour :

« Une jeune fille âgée de trois ans et un jour peut être acquise durant le mariage par le coït, et si elle cohabite avec le frère de son défunt mari elle devient à lui. » (Babylonian Talmud, Sanhedrin 55b)"

Vous les islamphobes, vous ne dites pas que la religion chrétienne ne détermine pas l'age minimum pour se marier et que les chrétiens, pendant plusieurs siècles avaient le droit , comme les citoyens romains, de se marier avec des filles de moins de 12 ans
"le Nouveau Testament (comme l’Ancien Testament) ne met aucune limite à l’âge du mariage,

"Nous remarquons que Paul a abordé plusieurs points en relation avec le mariage mais il n’a cependant absolument rien dit sur l’âge du mariage. Non seulement Paul n’a pas mis une limite à l’âge de nubilité, mais il a même autorisé le père à marier sa fille à l’âge nubile s’il considère cela nécessaire (1Corinthien 7 :37) :

Si quelqu'un regarde comme déshonorant pour sa fille de dépasser l'âge nubile, et comme nécessaire de la marier, qu'il fasse ce qu'il veut, il ne pèche point; qu'on se marie. (Bible Segond)

l’Histoire nous prouve que les premiers chrétiens se mariaient comme le reste des citoyens de l’Empire. Le christianisme n’a rien changé aux coutumes et au droit romain du mariage. Mais à quel âge se mariaient les romains ?

@Pierre-Elie Suzanne HHHHHHHHH celui qui a sa maison construite en verre ne jette pas pas des pierres sur la maison de son voisin .

@Pierre-Elie Suzanne ,tu me fait pitié, moi ma conscience est tranquille, contrairement à ta conscience et à la conscience de l'église catholique .

Je vous invite à admirer le montant du chèque qu'a versé l'église pour règler à l'amiable les procès intentés cotre elle pour pédophilie aux états-unis d'amérique , et je vous laisse le désarroi de contempler les reportage scandales de la zdf ou de canal plus "special investigation " sur les abus sexuels commis par les hommes de l'église sur des enfants , et surtout M conscience tranquille, regarde notamment la détresse, les pleurs et l'amertume de cette jeune fille allemande qui a dénoncé à la hiérarchie ecclésiastique le haut diganitaire de l'église qui l'a violée quand elle était enfant, mais l'église a étouffé l'affaire et n'a pas santionné cet Évêque pédophile criminel et quand ce violeur d'enfants est décedé, l'eglise lui a offert une plaque commémorative pour célebrer sa mémoire et sa piété !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

M donneur de leçon de moral, qu'as-tu fait pour sauver ces enfants des crocs des pretres pédophiles ? as-tu dénoncé ces abus pédophiles aux médias ?as-tu fait une tournée des églises de ta ville pour mettre en garde ces pretres pédophiles ou garder un oeil sur les enfants, ou parler avec les responsable de l'église sur ce phénomene pédophile qui sévit uniquement dans plusieurs églises ?!!
as-tu dénoncé le silence coupable des autorités de l'église catholique qui impose l'omerta et la loi du silence afin de ne pas indemniser les victimes ?

Pourquoi la pédophilie est monnaie courante et banale dans les églises et pas dans les mosquées ?!!!
les chrétiens, pendant des sièces et des siècles, pouvaient se marier et consommer le mariage avec des filles de moins de 12 ans , en toute liberté et sans contraintes juridiques ou théologiques, tout comme les citoyens romains .

« Les romains fixent l’âge du mariage à la puberté des deux jeunes gens : ‘ les citoyens romains contractent un mariage légal s’ils suivent les conditions de la loi, les garçons ayant atteint l’âge de la puberté, les filles étant capable de supporter des relations sexuelles (viripotentes, ‘ capable de supporter un homme’) ‘ (justinien, I, 10). Les romains fixent l’âge de la puberté à 14 ans pour un garçon, à 12 ans pour une fille. En opposant les grecs aux romains, Plutarque donne cette explication au mariage précoce des filles à Rome : ‘ les romains marient leur fille à l’âge de 12 ans et même moins, dans l’idée qu’à cet âge le mari trouverait en elle un corps pur et des mœurs chastes ‘ (Plutarque, Numa, 26,2). L’âge requit pour le mariage des filles ne correspond pas à l’apparition des premières menstruations qui en général se situent vers 13 ou 14 ans. Les petites romaines sont donc généralement impubères si on les marie à 12 ans. Cette particularité, choquante pour les mentalités occidentales, a longtemps était évacuée par les historiens modernes qui affirmaient que le mariage n’était pas consommé tout de suite. Marcel Durry, dans une communication prononcée en 1955, adapte la position inverse et prouve que les relations sexuelles avec une fille impubère sont bien attestées à Rome. Si 12 ans est l’âge à partir duquel le mariage est légitime, l’union conjugale peut se situer plus tôt. En effet, la fillette peut être conduite dans la maison de son futur mari vers 10 ou 11 ans loco nuptae (au rang de femme mariée) en attendant 12 ans et la reconnaissance légale du mariage. ‘ On s’est demandé s’il y avait fiançailles dans les cas où les noces auraient été célébrées bien avant la 12ème année et j’ai toujours approuvé la vie de Labeo qui dit que, s’il y avait eu fiançailles celles-ci duraient, bien que la jeune femme ait commencé à vire dans la maison conjugale avec titre d’épouse (loco nuptae) ‘ (Digeste, 23, 1, 9). Nous ne pouvons donc écarter le fait que parfois les mariés étaient des femmes – enfants et que les époux n’avaient aucun scrupule à avoir des rapports sexuels avec elles. D’ailleurs, une opinion courante affirmait à Rome que ceux-ci favorisaient l’écoulement menstruel. » (« Histoire du Mariage », sous la direction de Sabine Melchior-Bonnet et Catherine Salles, éditions Robert Laffont, Paris 2009, pp 110-111)

« La législation romaine sur ces unions précoces est fort abondante ce qui laisse supposer qu’elles étaient courantes. Ulpien s’interroge en particulier pour savoir si une fillette de moins de 12 ans qui aurait commis un adultère doit être puni selon la loi Julia sur les adultère. Il reste à imaginer les troubles psychologiques et physiologiques que ces unions prématurées devaient produire chez les petites romaines. » (« Histoire du Mariage », sous la direction de Sabine Melchior-Bonnet et Catherine Salles, édition Robert Laffont, Paris 2009, pp 112)

« Il peut y avoir des écarts d’âge fort grands entre les deux époux, rien n’interdit à un monsieur d’âge respectable de prendre pour épouse une très jeune adolescente qui pourrait être sa fille voir sa petite fille. » (« Histoire du Mariage », sous la direction de Sabine Melchior-Bonnet et Catherine Salles, éditions Robert Laffont, Paris 2009, pp 112)

Comme nous venons de voir, les petites romaines se mariaient à l’âge de 12 ans et même moins (11, 10,9…) avec des hommes qui pouvaient être leur grands pères et qui avaient des rapports sexuels avec elles malgré leur jeune âge. Ni Jésus ni Paul, qui a largement écrit sur le mariage, n’ont condamné cela. Les chrétiens ont donc continué pendant des siècles à se marier de la sorte. Au concile de Trente, convoqué par le Pape Paul III en 1542, l’âge de mariage à 12 ans pour les filles est confirmé.

« Le concile de Trente a rappelé les âges minima en dessous desquels le mariage devait être considéré comme invalide, lorsque les adolescents sont encore impubère : 12 ans pour les filles et 14 ans pour les garçons. Les juristes français ont reconnu ces seuils de nubilité et accepté les mariages d’adolescents, à condition qu’ils soient conclus avec le consentement des parents, l’âge importe donc moins que la volonté paternelle… » (« Histoire du Mariage », sous la direction de Sabine Melchior-Bonnet et Catherine Salles, édition Robert Laffont, Paris 2009, pp 494)

Les petites chrétiennes vont continuer à se marier à 12 ans en France jusqu’à la Révolution, ou l’âge limite pour les filles passe à 13 ans. (Voir : Marie-Odile Mergnac, Le mariage et ses rites, d’hier à aujourd’hui, éd.Archives et Culture, 2010)



Récapitulons :

- Les romaines se mariaient et avaient des rapports sexuels à l’âge de 12 et moins, avant d’avoir les menstruations, avec des époux qui pouvaient être leurs grands pères.

- Vu qu’aucun écrit néotestamentaire ne condamne cette pratique, ni même pas Paul qui a donné des recommandations sur le mariage et la vie conjugale, les chrétiens ont continué à suivre ces coutumes.

- Le Concile de Trente convoqué par le Pape Paul III en 1542 confirme l’âge du mariage à 12 ans pour les filles.

Conclusion

Comme nous venons de voir, les petites chrétiennes se mariaient et avaient des rapports sexuels très tôt durant des siècles, des rapports qui seraient punis par la loi de nos jours. En France il a fallut attendre la Révolution et la rupture avec le christianisme pour que l’âge limite passe à 13 ans.

Maintenant si nous suivons le raisonnement de certains missionnaires chrétiens islamophobes, nous devrions considérer que tous les chrétiens étaient pédophiles, et que Jésus et Paul sont des complices de la pédophilie puisqu’ils n’ont pas condamné ces pratiques qui existaient à leur époque.

En réalité, ce qu’il faut retenir, c’est que ces mariages doivent être remis dans leur contexte historique. Les mentalités des premiers chrétiens ou ceux de l’Ancien Régime sont différentes de la mentalité que nous avons aujourd’hui, de même que la mentalité des arabes du VII siècle est différente de notre mentalité occidentale du XXI. Ce qui aujourd’hui nous choque, nous citoyens du XXI siècle, était dans d’autres époques légitime."

Le judaïsme permet le mariage entre un homme une fillette de 3 ans et un jour (âge minimum).

L’ancien testament raconte l’histoire du mariage d’ Isaak, le fils d’Abraham avec Rebecca âgée de 3 ans

Dans la Genèse, il est mentionné qu’Isaak est né lorsque Sara avait 90 ans. Abraham dit en son cœur: Naîtrait-il un fils d'un homme de cent ans et d'une vieille femme ?

Rebecca est né la même année du décès de Sara. ( Bethuel a engendré Rebecca. Ce sont là les huit fils que Milca a enfanté à Nachor, frère d'Abraham.) (Genèse 22 : 23 )

Sara vécut cent vingt-sept ans; ce sont là les années de sa vie.) (Genèse 23 : 1) c'est-à-dire à l’époque Isaak avait 37 ans et Rebecca était un bébé..

Et Quand Isaac eut atteint l'âge de 40 ans il épousa une jeune fille de 3 ans, Sara, fille de Bethuel, l'Araméen, de Paddan-Aram, et soeur de Laban, l'Araméen.) (Genèse 25 : 20)

Encore plus, le Talmud permet une telle relation, en dépit du très jeune âge de la fille et ce dans les dispositions suivantes :

*Talmud -Sanhédrin , Recommandation 55: (Une petite fille de trois ans et plus précisément trois ans et un jour peut être acquise en mariage par un juif )

*Talmud- Sanhédrin, Recommandation 54: (le juif peut avoir un rapport sexuel avec une enfant de moins de neuf ans)

*Talmud- khethuboth , Recommandation 55: (Quand un homme adulte a des rapports sexuels avec une petite fille ce n'est rien.)

En outre Said Rabbi Joseph a écrit : retenez qu’une enfant de trois ans et un jour peut avoir des rapports sexuels. [1]

Donc dans le judaїsme, le fait d’avoir une relation sexuelle avec une enfant de trois ans n’est pas du tout étrange .

[1] J. Neusner, The Talmud of Babylonia, vol.XXIII.B, Tractate Sanhedrin 1984, 150. See also vol.XIX.A, Tractate Qiddushin 10a-b, 1992, 33. "Menstruating" here of course refers to the ritual "flux uncleanness" described in Lev.15

http://www.rasoulallah.net/subject_fr.a ... ub_id=8608

boumali, je ne te comprend pas ,pourquoi tu me dis que je suis dans l'erreur absolue ?! aicha paix sur elle s'est mariée à l'age de 9 ans avec le prophète, et c'était en plus sur l'ordre de Allah le très glorieux lui -meme, un point c'est tout, tu ne peux pas juger l'époque du prophète avec les critère de notre époque contemporaine, c'était les coutumes de tous les peuples de l'époque, voici des article sur la question du mariage de aicha paix sur elle, boumali, tu es entrain de vendre ta religion afin de plaire aux mécréants ,repens toi, car tu es dans l'égarement le plus total .

"La femme qui s’est mariée au Prophète () parce qu’Allah, exalté soit-Il, le lui avait ordonné en rêve est Aïcha, . Aïcha, , a rapporté que le Prophète () a dit :

« On te fit apparaître à moi en songe trois fois. Un ange t’amena à moi enveloppée dans une pièce de soie en me disant : “Voici ta femme.” Je découvris ton visage et te vis alors puis je dis : “Si c’est ce qu’Allah m’a prédestiné, alors que ce destin soit accompli.” » (Boukhari, Mouslim)"

Les détracteurs de l'Islam aiment bien utiliser le mariage du prophète à la jeune Aicha pour l'accuser de pédophilie. Il est toutefois bien facile de réfuter ces dires.

On leur répondra donc sur plusieurs points:

Tout d'abord, Il est important de mentionner qu'avant ses fiançailles au prophète, Aicha fut fiancée à un autre homme, un non musulman, Jober Ibn Al-Moteam Ibn Oday,ce fut donc normal dans la société.

Le mariage à l'age de aicha était normal et fut coutume au temps du prophète, Ses parents et les gens de la Mecque (même les mécréants) ne voyaient aucune objection à cette union.

Il faut également mentionner que lorsque les femmes atteignaient la puberté au 7e siècle en Arabie, elles étaient considérées éligibles au mariage.

Pour ceux qui considèrent aicha comme une enfant, on leur dit : "aicha avait atteint sa puberté, et Dieu dit qu'une personne est capable de raisonner et de prendre la décision dés qu'elle a atteint sa puberté, la preuve : "les actes commis sont comptés dés que l'enfant a atteint sa puberté ",ce n'était donc pas une enfant .

Aicha était la fille d'Abû Bakr, le deuxième calife de l'Islam et le compagnon le plus proche du prophète. ET c'est de cette amitié qu'est née l'idée d'unir Aicha au prophète. En plus de solidifier ses liens au prophète (paix soit sur lui), Abû Bakr ne pouvait trouver meilleure personne pour prendre soin de sa fille.

Important :Quelle est la sagesse divine derrière ce mariage ?

Le rôle des prophètes est d'apporter le message de Dieu aux humains. Muhammad sws avait besoin de quelqu'un pour noter son enseignement et l'aider à propager le message de l'Islam. Aisha fut reconnue dès son jeune âge pour sa mémoire extraordinaire à un tel point qu'elle attira l'attention du prophète. Ainsi, Muhammad sws l'épousa à un jeune âge et fit son éducation. Elle passait la plupart de son temps à étudier et à mémoriser la révélation. Son savoir fut crucial à la propagation de l'Islam. Elle fut une des femmes les plus instruites, beaucoup plus que les hommes de l'époque. Étant donné sa proximité du prophète, elle fut une des rares personnes à rapporter plus de 2000 traditions . Elle vécut près de 50 ans après la mort de Muhammad sws et ses connaissances furent indispensables et appréciées de tous. D'ailleurs les compagnons du prophète venaient souvent la voir lorsqu'ils avaient des doutes sur un sujet donné. Abu Musa Al-Ashari dit un jour :

Si nous, compagnons du messager de Dieu, avions des difficultés concernant un sujet donné, nous demandions l'aide d'Aisha.

Abu Musa al-Ashari dit dans une autre tradition :

Jamais Aisha ne nous a mal informé sur la solution à un problème sur lequel nous avions des doutes. (Sirat-I-Aisha, sous l'autorité de Trimidhi, P. 163)

Urwah bin Az-Zubair dit à son sujet :

Je n'ais jamais trouvé quelqu'un d'aussi versée (qu'Aisha) dans la connaissance du Coran, du licite, de l'illicite, de la généalogie (Ilmul-Ansab) et de la poésie arabe. C'est pourquoi même les compagnons les plus sages consultaient Aisha pour résoudre des sujets complexes. (Jala-ul-Afham par Ibn Qaiyem et Ibn Sa'ad, Vol.2, P.26)

Aisha fut une grande enseignante et oratrice. Les hommes et le femmes de l'époque venaient de partout pour l'entendre. Elle fut décrite par Al-Ahnaf dans des termes élogieux :

J'ai entendu, jusqu'à ce jour, des discours d'Abu Bakr, d'Umar, d'Uthman et d'Ali et des caliphes (Khulafa), mais je n'ai jamais entendu de discours aussi persuasifs et aussi beaux que ceux qui sortent de la bouche d'Aisha.

Le mariage d'Aisha au prophète n'était pas le fruit du hasard. C'était destiné ainsi. et Dieu est le parfait connaisseur."

"Ce que vous avez qualifié de croyance aveugle est bien mentionné dans les deux livres authentiques de Boukhari et de Mouslim et rapportée par la principale concernée à savoir notre mère Aïcha, Radhia Allahou Anha, elle-même, lorsqu'elle dit : « Le Prophète, () m’a épousé alors que j’avais six ans et a consommé le mariage quand j’avais neuf ans. » Vous devez vous en repentir car cette expression est une grave accusation !

L'avis que vous avez attribué à bon nombre d'historiens, n’est en fait que l’avis de quelques défaitistes parmi les musulmans. A cause de certaines diffamations de gens athées, ces défaitistes ont iniquement réfuté des hadiths authentique en simulant des affectations invraisemblables.

Nous avons eu connaissance des propos de ces gens par le biais d’une question qui nous a été posée depuis longtemps et à laquelle nous avons répondu par des points dont voici les plus importants :

1/ Notre mère Aïcha, Radhia Allahou Anha, qui est la principale concernée, relate les événements de son mariage avec le Prophète () et il n'est pas logique de délaisser la parole indubitable de la personne concernée pour une hypothèse basée sur des prétendus calculs.

2/ Notre mère Aïcha, Radhia Allahou Anha, a reconnu dans un hadith rapporté par Mouslim que son âge à la mort du Prophète () était de 18 ans, ce qui veut dire qu’au début de l'Hégire elle en avait neuf. »

3/ Certains historiens ont prétendu que notre mère Aïcha, Radhia Allahou Anha, était née 4 ans avant la prophétie du Prophète () ce que rejette en bloc les deux imams, Ad-Dhahabi et Ibn Hajar. Le premier dit dans son fameux livre, Siyar Aâlam An-Noubala : « Et Aïcha, Radhia Allahou Anha, est parmi ceux qui sont nés dans la période islamique. » ; et le second dit dans son livre, Al Issaba : « Notre mère Aïcha, Radhia Allahou Anha, est née 4 ou 5 après la prophétie. »

4/ Les livres de la Sira (Biographie) relatent que notre mère Aïcha, Radhia Allahou Anha, avait 63 ans et quelques mois lorsqu’elle est morte en l’an 57 de l'Hégire, donc son âge avant l'Hégire serait (63 – 57 = 6) si on convertit les décimales en nombre entier comme c’est la coutume chez les arabes lorsqu’ils comptent les années ils convertissent les décimales de la première année et celle de la dernière en années entières, alors le compte serait (6 + 2 = 8) années et le Prophète () a consommé le mariage avec elle une année apès l'Hégire c'est-à-dire lorsqu'elle avait neuf ans ce qui concorde parfaitement avec les récits précédents.

Ce sophisme n’existait pas chez nos pieux prédecesseurs car ces derniers ne déviaient point du dalil et ils s’abstenaient assurément de s’en détourner.

Concernant le fait que les arabes anciens avaient l’habitude, quand ils parlaient de chiffres, de se contenter des unités en lieu et place des dizaines et des centaines, nous ne lui avons trouvé aucune origine dans les livres anciens qui servent de référence dans la langue arabe; et si nous supposons que c’est vrai, nous ne devons en tenir compte que s’il y a une preuve extérieur qui l'appuie ce qui n'est pas le cas ici.

Comment alors pouvons-nous délaisser les hadiths authentiques rapporté de la principale concernée par Boukhari et Mouslim au profit d'une simple hypothèse !

Nous vous conseillons de ne pas vous occuper par ces sujets controversés, et de vous contentez de ce qui vous serait utile ici-bas et dans l’au-delà. "

http://www.islamweb.net/frh/index.php?p ... twaId=1668

http://www.aimer-jesus.com/reponses/prophete_aicha.php

http://www.islamweb.net/frh/index.php?p ... aId=213706

Avatar de l’utilisateur
drimis
+ de 10
Messages : 33
Enregistré le : sam. 22 oct. 2016 18:48
Religion : Musulman
Contact :

Re: Ma réponse à l'allégation sur le mariage du prophète Mohammad paix sur lui avec Aicha qui était jeune

Messagepar drimis » ven. 18 nov. 2016 12:00

M pierre- elie donneur de pseudo leçons de morale, pourquoi tu t'investis pas pour changer la loi françise pro-pédophie, faire une pétition et des manifestations pour changer la loi de prescription française qui pénalise les victimes de pédophilie , ou aller manifester devant la demeure française de ce célèbre photographe qui aurait violé en toute impunité la très connue Flavie Flamant, et beaucoup d'autres petites françaises qui ont le malheur de vivre dans la publique française ?
La france soi-disant pays des droits de l'homme ne garantit pas le droit des victimes de pédophilie et laisse libre en toute impunité les pédophiles : le scandale récent de la célèbre Flavie Flamant le prouve : Flavie traumatisée par ce viol pédophile ne peut pas porter plainte our prescription, elle a réçue sur son Facebook des témoignages de françaises victimes de viols pédophiles par ce meme photographe, et ces éventuelles victimes disent qu'elles ont à l'époque porté plainte contre ce phtographe, mais la police n'a rien fait et la justice leur a demandé de déposer d'abord une somme de 30 000 franc comme assignation , c'est pourquoi elles ont abandonné leur plaintes !!!!!!!!!!!!!!! je précise que je ne ne veux pas piétiner le doit de présomption de ce photographe, qui a nié .
"D’autres femmes disent avoir été victimes du photographe
« Je n’avais pas le droit de citer le nom de David H.....dans mon ouvrage. Je ne l’ai pas cité parce que j’étais seule et je ne l’ai pas cité parce que la prescription, aujourd’hui, condamne doublement les victimes de viol. Au bout de vingt ans après la majorité on vous explique que c’est trop tard. Et puis vous pouvez aussi passer de victime à coupable, coupable de diffamation, c’est la raison pour laquelle je n’ai pas cité son nom. C’est aussi ce sentiment de solitude qui m’empêchait de parler », a-t-elle confié." dixit Flavie Flament

Avatar de l’utilisateur
drimis
+ de 10
Messages : 33
Enregistré le : sam. 22 oct. 2016 18:48
Religion : Musulman
Contact :

Re: Ma réponse à l'allégation sur le mariage du prophète Mohammad paix sur lui avec Aicha qui était jeune

Messagepar drimis » sam. 19 nov. 2016 12:58

@Pierre-Elie Suzanne : je constate que tu es soit d'une mauvaise foi maladive, soit d'une ignorance affligeante :il n'y a pas d'indication claire qui délmite l'age du mariage pour les fillles dans la bible et Saint Paul, une des grands figures du Christianisme, affirme que le chrétien peut marier sa fille quand il estime qu'elle est prete ou quand elle atteint "l 'age nubile": l'age nubile n'est pas mentionné, et cet "age nubile" était laissé à l'appréciation personnelle des parents de la fille, et les chrétiens suivaient les us et coutumes de la société romaine dans laquelle ils vivaient, et les romains avaient légalement le droit de se marier et consommer le mariage avec des filles non-pubères qui n'avaient pas leurs règles , et les citoyens romains, tout comme les chrétiens , avaient légalement le droit de se marier et consommer le mariage avec des filles de moins de 12 ans , et selon la religion juive, il est permis de se marier avec une fille dès l'age de 3 ans 1 jour .
@Pierre-Elie Suzanne, t'as pas honte ?!!!
Ahmad deedat est allé aux autorités de l'Afrique de sud qui est un pays très chrétien , et il a demandé la permission de publier un livre, les autorités ont lu le livre et ils lui ont dit qu'ils ne peuvent pas lui donner la permission de le publier, parce que ce livre est un livre très obscène et pornographique , et alors Ahmad Deedat leur a répondu que ce livre qu'il voulait publier contient exclisivement des extraits de la bible !!!!!!...
Et tu oses après cela prétendre que la bible actuelle est la parole de Dieu !!!!!!

Avatar de l’utilisateur
yacoub
+ de 10
Messages : 33
Enregistré le : jeu. 13 oct. 2016 11:27
Religion : agnostique
Contact :

Re: Ma réponse à l'allégation sur le mariage du prophète Mohammad paix sur lui avec Aicha qui était jeune

Messagepar yacoub » lun. 21 nov. 2016 15:17

Aïcha la Femme Enfant de Muhammad

Par Ali Sina

L' idée d'un homme âgé excité sexuellement par un enfant est des plus dérangeantes, elle nous fait grimacer car elle renvoie à la pédophilie et aux pédophiles qui sont les gens les plus méprisables qui soient. Il est difficile d'accepter que le Saint Prophète ait marié quand elle avait 6 ans et qu'il ait consommé ce mariage avec elle quand elle avait 9 ans. Lui était alors âgé de 54 ans.

Sahih Muslim Livre 008, Numéro 3310:
'Aïcha (Qu'Allah soit satisfait d'elle) a rapporté: L'Apôtre d'Allah (puisse la paix être sur lui) m'a épousée quand j'avais six ans, et j'ai été admise dans sa maison quand j'avais neuf ans.

Sahih Bukhari Volume 7, Livre 62, Numéro 64
'Aïcha a rapporté:
que le prophète l'a épousée quand elle avait six ans et qu'il consomma son mariage quans elle avait neuf ans, et qu'elle resta avec lui durant neuf années (c'est à dire jusqu'à sa mort).

Sahih Bukhari Volume 7, Livre 62, Numéro 65
Aïcha a rapporté:
que le prophète l'a épousée quand elle avait six ans et qu'il consomma son mariage quans elle avait neuf ans.
Hisham a dit: J'ai été informé qu'Aisha est restée avec le Prophète pendant neuf ans (c'est à dire jusqu'à sa mort)."
Ce que vous savez du Qoran (par coeur)'

Sahih Bukhari Volume 7, Livre 62, Numéro 88
'Ursa a rapporté:
Le prophéte écrivit le (contrat de mariage) avec 'Aisha quand elle était âgée de six ans et consomma son mariage avec elle quand elle était âgée de neuf ans et elle resta avec lui durant neuf années (c'est à dire jusqu'à sa mort).


Certains Musulmans affirment que c'était Abu Bakr qui est venu trouver Muhammad pour lui demander de marier sa fille. Ceci est bien sûr erroné et voici la preuve.

Sahih Bukhari 7.18
'Ursa a rapporté:
Le prophète demanda à Abu Bakr la main d' 'Aisha en mariage. Abu Bakr a dit "Mais je suis ton frère." Le Prophète a dit, "Tu es mon frère dans la religion d'Allahs et de son livre, mais elle (Aisha) est légitime pour moi en temps que (femme) à marier."


Les arabes étaient des gens primitifs et n'observaient qu'un nombre limité de règles. Cependant, ils possèdaient une sorte de code d'éthique qu'ils honoraient scrupuleusement. Par exemple, Bien qu'il se battassent tout au long de l'année, ils s'abstenaient de toute hostilité pendant certains mois particuliers. Ils considéraient aussi La Mecque comme une ville sainte et ne menaient pas de guerre contre elle. La femme d'un fils adoptif était considérée comme une belle-fille qu'ils ne pouvaient pas épouser. Aussi il était coutume pour deux amis proches de faire un pacte de fraternité et de se considérer l'un et l'autre comme deux frères biologiques. Le Prophète dédaignait toutes ces règles chaque fois qu'elles s'interposaient entre lui-même et ses intérêts ou ses désirs.

Abu Bakr et Muhammad ont juré d'être comme des frères l'un envers l'autre. Donc d'après leurs coutumes Ayesha était supposée être comme la nièce du Saint Prophète. Mais ceci ne l'a pas empêché de demander sa main quand même elle n'avait que six ans.

Mais ce prophète qui est un relativiste moral utiliserait la même excuse pour rejeter une femme qu'il n'apprécie pas.

Sahih Bukhari V.7, B62, N. 37
Ibn 'Abbas a rapporté:
Il a été dit au Prophète, "Ne voudrais-tu marier la fille de Hamza?" Il a dit, "Elle est ma nièce adoptive (la fille de mon frère). "


Hamza et Abu Bakr étaient tous les deux les frères adoptifs de Muhammad. Mais Ayesha devait avoir été trop jolie pour que le Prophète se plie aux codes d'éthique et à la coutume.

Dans le Hadith qui suit, il confie à Aïcha qu'il a rêvé d'elle avant de la demander à son père.

Sahih Bukhari 9.140
Aïchaa rapporté:
L'apôtre d'Allah m'a dit, "Tu m'as été présentée deux fois (dans ce rêve) avant que je ne te marie. J'ai vu un ange te porter dans une étoffe de soie, et je lui ai dit, 'Découvre (la),' et alors, c'était toi. Je (me) suis dit, 'Si ceci provient d'Allah, alors cela doit arriver.


Il n'est pas important de savoir si Muhammad a réellement rêvé ceci ou si il l'a dit pour plaire àAïcha. Ce qui compte ici est l'indication qu''Aïcha était un bébé "portée" par un ange quand le prophète a rêvé d'elle.

Il existe de nombreux hadiths qui révèlent de façon explicite l'âge d'Aïchaa à la date de son mariage. En voici quelques uns.

Sahih Bukhari 5.236.
Le père d'Hisham a rapporté:
Khadija est morte trois ans avant que le Prophète ne parte pour Medina. Il est resté là deux ans ou à peu près et ensuite il a épousé Aïcha quand elle était une fillette de six ans, et il a consommé ce mariage quand elle avait neuf ans..

Sahih Bukhari 5.234
Aisha a rapporté:
Le prophète s'est fiancé avec moi quand j'étais une fillette de six (ans). Nous sommes allés à Medina pour résider dans la maison de Bani-al-Harith bin Khazraj. (Ensuite je fus malade et mes cheveux sont tombés. Plus tard mes cheveux ont (re)poussé et ma mère, Um Ruman, vînt vers moi quand je jouais à la balançoire avec mes amies. Elle m'appela, et je m'approchai, ne sachant pas ce qu'elle me voulait. Elle m'attrapa et me fit asseoir à la porte de la maison. J'étais essoufflée alors, et quand j'ai retrouvé mon souffle, elle prit de l'eau et m'en frotta le visage et la tête. Puis elle m'emmena dans la maison. Là dans la maison, Je vis des femmes Ansari qui m'ont dit, "Meilleurs vœux et la Bénédiction d'Allah et bonne chance." Puis elle me confia à ces femmes et elles me préparèrent (pour le mariage). De façon inattendue l'Apôtre d'Allah vint vers moi un peu avant la mi-journée et ma mère m'amena à lui, et à cette date j'étais une fille agée de neuf ans.


et dans un autre Hadith on peut lire.

Sunan Abu-Dawud Livre 41, Numéro 4915, also Numéro 4916 et Numéro 4917
Aisha, Ummul Mu'minin ont rapporté:
L'Apôtre d'Allah (que_la_paix_soit_sur_lui) m'a épousée quand j'avais sept ou six ans. Quand nous arrivâmes à Medina, des femmes approchèrent. Selon la version de Bishr: Umm Ruman vint vers moi quand je me balançais. Ils m'ont pris, m'ont fait préparer et m'ont décorée.J'ai été alors conduite vers l' Apôtre d'Allah (que_la_paix_soit_sur_lui), et il entreprit la cohabitation avec moi quand j'avais neuf ans. Elle m'arrêta à la porte, et j'éclatai de rire.


Dans le hadith ci-dessus nous lisons qu'Aïcha se balançait, C'est un jeu de petite fille mais pas d'adulte. Le Hadith qui suit est particulièrement intéressant car il montre qu'Aïcha était si petite qu'elle n'était pas prévenue de ce qui se passait quand le Saint Prophète l'a surprise en allant vers elle.

Sahih Bukhari Volume 7, Livre 62, Numéro 90
Aïcha a rapporté:
Quand le Prophète m'a épousée, ma mère vint vers moi et me fit entrer dans la maison (du Prophète) et rien ne me surprit autant que la venue de l'Apôtre d'Allah vers moi un peu avant la mi-journée.


Cela a du être une drôle de surprise! Mais la suite est aussi intéressante car elle démontre qu'elle n'était qu'une enfant jouant avec ses poupées. Notez ce que l'interprète place entre parenthèses. (Elle n'était qu'une petite fille, n'ayant pas encore atteint l'âge de la puberté)

Sahih Bukhari Volume 8, Livre 73, Numéro 151
'Aïcha a rapporté:
J'avais l'habitude jouer avec les poupées en présence du prophète, et mes amies filles jouaient aussi avec moi. Quand l'Apôtre d'Allah entrait (l'endroit ou je vivais) elles avaient l'habitude de se cacher, mais le Prophète les appelait pour qu'elles se joignent et jouent avec moi. (Le jeu avec des poupées et des représentations similaires est interdit, mais il était autorisé pour 'Aisha à ce moment, parce qu'elle n'était qu'une petite fille, n'ayant pas encore atteint l'âge de la puberté.) (Fateh-al-Bari page 143, Vol.13)


Sahih Muslim Livre 008, Numéro 3311
'Aïcha (Qu'Allah soit satisfait d'elle) a rapporté que l'Apôtre d'Allah (puisse la paix être sur lui) l'a épousée quand elle était âgée de sept ans, et qu'elle a été amenée dans sa maison comme épouse quand elle avait neuf ans, et ses poupées étaient avec elles, et quand lui (le Saint Prophète) mourut elle avait dix huit ans.


Le Saint Prophète mourut à l'âge de 63 ans. Donc il doit avoir marié Ayesha à 51 ans et il vint à elle âgé de 54 ans.

Sahih Bukhari Volume 8, Livre 73, Numéro 33
'Aïcha a rapporté:
Je ne suis jamais sentie aussi jalouse d'aucune femme comme de Khadija, bien qu'elle mourut trois ans avant que le Prophète ne m'épousât, et c'est parce que je l'entendis parler d'elle trop souvent, et parce que son Seigneur lui a ordonné de lui apporter la bonne nouvelle qu'elle aurait un palais au Paradis, fait de Qasab et parce qu'il avait l'habitude d'abattre un mouton et de distribuer sa viande à ses amis.


Khadija est morte en décembre de l'an 619. C'est deux ans avant l'Hégire. A ce moment le Prophète avait 51 ans. Donc l'année même où Khadija est morte le Prophète épousa Ayesha et la prit chez lui 3 ans plus tard, c'est à dire un an après l'Hégire. Mais jusqu'à ce qu'elle grandisse il maria Umm Salama.

Ailleurs Ayesha affirme qu'aussi loin qu'elle se souvienne ses parents ont toujours été musulmans.

Sahih Bukhari Volume 5, Livre 58, Numéro 245
'Aisha a rapporté:
(la femme du Prophète) Je ne me rappelle jamais que mes parents aient cru dans quelque religion autre que la vraie religion (i.e. Islam),


Si Ayesha était plus âgée c'est à dire 16 ou 18 ans comme certains musulmans le prétendent, elle se serait souvenue de la religion de ses parents avant qu'ils ne deviennent musulmans.

Maintenant on peut toujours affirmer que les hadiths sont des mensonges. Les gens sont libres de dire ce qu'ils veulent. Mais la vérité est claire comme le soleil pour ceux qui ont des yeux.

Aucune personne saine ne serait excitée sexuellement par une enfant de 9 ans. Les gens décents grimacent à l'idée de cet acte honteux. Mais certains musulmans nient l'existence des hadiths qui prouvent cela. La question est pourquoi tant de disciples de Muhammad voudraient-ils fabriquer autant de faux hadiths à propos de l'âge de Ayisha, qui se confirment de plus les uns les autres?

Je peux vous dire pourquoi les gens voudraient attribuer de faux miracles à leur Prophète. Les Babis croient que Bab a commencé à louer Dieu sitôt sa naissance. Il existe un Hadith comme celui-ci pour à propos de Muhammad. Les Chrétiens croient que la naissance du Christ était miraculeuse et les Juifs croient que Moise ouvrit un passage à pied sec au travers de la Mer Rouge. Les croyants adorent entendre ces histoires. Cela confirme leur foi. Il existe beaucoup de miracles absurdes attribués à Muhammad dans les hadiths, malgré le fait qu'il a nié être capable de réaliser des miracles. Mais pourquoi est-ce que quiconque fabriquerait un mensonge à propos de l'âge de Aïcha qui représenterait son Prophète comme un pédophile?

Avatar de l’utilisateur
yacoub
+ de 10
Messages : 33
Enregistré le : jeu. 13 oct. 2016 11:27
Religion : agnostique
Contact :

Re: Ma réponse à l'allégation sur le mariage du prophète Mohammad paix sur lui avec Aicha qui était jeune

Messagepar yacoub » mer. 30 nov. 2016 13:22

Pour débarrasser l'islam de la pédophilie les musulmans doivent jeter le Coran et les Hadiths

Par M. A. Khan

En Indonésie, fin mars à l'occasion de son 32e Congrès, la principale organisation islamique soufie, le Nahdlatul Ulama (NU), dont l'ex-chef était Abdurrahman Wahid, alias Gus Dur, qui fut président de l’Indonésie de 1999 à 2001, a émis une fatwa approuvant le mariage des enfants parce que «les versets sacrés islamiques ou les règles n'ont pas stipulé d’âge minimal ». La fatwa énonce : «Ils peuvent se marier à tout âge, même les filles qui n'ont pas encore commencé leurs règles ... Et ils peuvent avoir des relations intimes et sexuelles, du moment qu'ils en sont capables."

L'Associated Press a rapporté: «Certains des plus influents dirigeants islamiques du Yémen, dont, selon les Etats-Unis, le mentor d'Oussama ben Laden, ont déclaré que les partisans d'une interdiction du mariage des enfants sont des apostats", pour protester contre une proposition du gouvernement visant à interdire le mariage des jeunes filles mineures.

Pendant ce temps, le dimanche 20 mars, des milliers de femmes yéménites, vêtues de la tête aux pieds du voile islamique, ont manifesté devant le Parlement, s'opposant au projet de loi. Elles brandissaient des banderoles proclamant "n'interdisez pas ce qu'Allah a permis" ou "cessez de contrevenir à la loi de la charia islamique au nom des droits et libertés".

Houriya Mashhour, directrice adjointe du Comité national des femmes du Yémen, ne pouvait qu’appuyer le projet de loi : «Il est déraisonnable de se marier nos filles à l'âge de huit ou neuf ans. Il s'agit d'un grave problème. "

Elle a lancé un appel à la «raison», et non pas à « l'islam », afin de soutenir la proposition d'interdiction du mariage des enfants.

Pendant qu’au Yémen et en Indonésie les oulémas, aussi bien les fondamentalistes que les modérés soufis, ainsi que les femmes musulmanes soutiennent haut et fort le mariage des enfants et la pédophilie dans l'islam sans susciter la moindre protestation, Tarek Fatah un musulman auto-proclamé «modéré», «libéral» et «laïque endurci», fustige Wafa Sultan, une ex-musulmane critique de l’islam, parce que, lors d'un débat avec le Dr Daniel Pipes à Toronto, elle a mentionné le fait sur base duquel les sociétés musulmanes soutiennent la pratique de la pédophilie. (voir Démolissons le Mythe de l’Islam modéré)

Et ce fait est le suivant : Mahomet était un pédophile puisque, âgé de 54 ans, après avoir attendu trois ans, il a consommé son mariage avec Aicha quand elle eut 9 ans.

Ses autres plaintes contre Sultan sont qu’elle a dit que Mahomet était un «tueur de Juif" et qu’il n'existe pas «d'islam modéré».

Les deux premiers faits, massivement accepté par les musulmans comme des vérités historiques, sont tirés des textes sacrés islamiques : le Coran, la tradition prophétique (hadith) et les pieuses biographies du prophète (SIRA). Quant au troisième point, le Premier ministre de la Turquie musulmane, M. Erdogan, l’a fièrement proclamé en 2007 et les musulmans y souscrivent massivement.

Le fait que Mahomet ait consommé son mariage avec Aicha quand elle avait 9 ans est très largement accepté dans les sociétés islamiques, même de nos jours. Les protestations et les fatwas au Yémen et en Indonésie en attestent.

Bien qu’il se qualifie lui-même de musulman "laïc endurci», Fatah ne vous permettra pas de critiquer l'Islam ou son fondateur, même sur base de ce que les sociétés musulmanes considèrent essentiellement comme la vérité «historique» de l'islam. Bien sûr, les musulmans « laïques » du style de Fatah n’ont aucun malaise quand ces mêmes faits sont pointés devant le public musulman pour défendre et glorifier l'Islam, comme cela s'est produit au Yémen ou en Indonésie. Ils n’ont un problème que lorsqu’ils sont évoqués avec un regard critique ou sur des forums critiques et devant un auditoire majoritairement non-musulman.

C'est une attitude typiquement islamiste, diamétralement opposée à la «laïcité» ou au «libéralisme», valeurs prônant la liberté d'expression, en particulier les critiques de la religion, même sous les formes les plus outrancières, comme présenter Jésus comme un " gay ".

Certains défenseurs de la liberté d'expression ont donc fustigé les attaques de Fatah contre l'exercice que Sultan fait de sa liberté d'expression, et ont même insinué qu'il est un islamiste « caché » sous la défroque d'un « libéral »ou d’un musulman « laïc endurci».

Mis sous pression, Fatah est sorti du bois pour se justifier et a tenté de prouver que Wafa Sultan est une menteuse ou qu’elle ignore volontairement l’âge véritable d'Aicha. Il a donc écrit une autre violente critique de Sultan, intitulée « Le Prophète Muhammad a-t-il violé Aicha à neuf ans ? »

Dans ce texte, Fatah tente entre autres de calomnier Sultan tout en essayant de réfuter le fait qu’Aicha était mineure quand Mahomet a eu pour la première fois des rapports sexuels avec elle. Il essaye de prouver qu'elle était, au contraire, une adulte à part entière.

Aicha avait-elle 9 ans quand Mahomet a eut des rapports sexuels avec elle ?

Cela a été un fait incontestable accepté par les musulmans tout au long de leur histoire. Même aujourd'hui, 99,9% des musulmans des pays islamiques l'acceptent comme un fait. Ce n'est qu'après que l'influence occidentale a commencé à se faire sentir dans le monde islamique à l'ère coloniale et que les puissances coloniales ont commencé à critiquer et même à interdire les mariages d'enfants, comme en Inde, que certains musulmans bien-éduqués et surtout non-pratiquants ont commencé à nier que Mahomet ait commencé à avoir des rapports sexuels avec Aicha quand elle n’avait que 9 ans. Fatah a tout simplement repris ces dénégations.

On a beaucoup écrit sur la question de l'âge d'Aicha au moment où Mahomet a consommé son mariage avec elle. Ecrire encore sur cela revient à répéter, voire à ressasser. Néanmoins, je vais rapidement passer en revue les références qui disent qu'elle avait neuf ans lorsque Mahomet a commencé à avoir des rapports sexuels avec elle ainsi que les références des dénégateurs.

Références à l'appui , Aicha avait neuf ans

Les hadiths et d'autres sources historiques qui énoncent sans équivoque que Aicha avait neuf sont accablants. Une liste non exhaustive figure ci-dessous (plus, voir sur WikiIslam) :

* Rapporté Aicha: «Le prophète s'est fiancé avec moi quand j'étais une fillette de six (ans). Nous sommes allés à Médine pour résider dans la maison de Bani-al-Harith bin Khazraj. (Ensuite je fus malade et mes cheveux sont tombés. Plus tard mes cheveux ont (re)poussé et ma mère, Um Ruman, vînt vers moi tandis que je jouais à la balançoire avec mes amies. Elle m'appela, et je m'approchai, ne sachant pas ce qu'elle me voulait. Elle m'attrapa et me fit asseoir à la porte de la maison. J'étais essoufflée alors, et quand j'ai retrouvé mon souffle, elle prit de l'eau et m'en frotta le visage et la tête. Puis elle m'emmena dans la maison.. Il y avait dans la maison des femmes Ansaris, qui ont dit: "Meilleurs vœux et Bénédiction d'Allah et bonne chance." Ensuite, elle m'a confiée à elles et elles mon préparée (pour le mariage). l'apôtre d'Allah, à l’improviste, est venu à moi dans la matinée et ma mère m'a remise à lui, et à cette époque j'étais une fille de neuf ans.. [Sahih Bukhari 5:58:234]

* Aicha (qu'Allah soit satisfait d’elle) a rapporté que l'apôtre d'Allah (que la paix soit sur lui) l'a épousée quand elle avait sept ans, et elle a été conduite à sa maison comme une épouse quand elle avait neuf ans, et ses poupées étaient avec elle, et quand il (le Prophète) est mort, elle avait dix-huit ans. [Sahih Muslim 8:3311]

* "Aicha a dit : « Le Messager d'Allah m'a épousée quand j'avais sept ans. "(Le narrateur Sulaiman a déclaré:« ou six ans. »). Il a couché avec moi quand j'avais 9 ans. » [Abu Dawud 2:2116]

* Rapporté par le père de Hisham : « Khadija est morte trois ans avant que le Prophète parte à Médine. Il y est resté environ deux ans et il se maria ensuite avec Aicha qui était une fillette de six ans; elle était âgée de neuf ans quand il a consommé le mariage ». [Sahih Bukhari 5:58:236]

* Aicha a rapporté que le Prophète l'a épousée quand elle avait six ans et il a consommé son mariage quand elle avait neuf ans, puis elle est restée avec lui pendant neuf ans (soit jusqu'à sa mort). [Sahih Bukhari 7:62:64]

* Aicha a rapporté que le Prophète l'a épousée quand elle avait six ans et il a consommé son mariage quand elle avait neuf ans. Hisham a dit : « J'ai été informé que Aicha est restée avec le Prophète pendant neuf ans (soit jusqu'à sa mort). » [Sahih Bukhari 7:62:65]

* Ursa a rapporté: Le prophète écrivit le (contrat de mariage) avec 'Aicha quand elle était âgée de six ans et consomma son mariage avec elle quand elle était âgée de neuf ans et elle resta avec lui durant neuf années (c'est à dire jusqu'à sa mort).. [Sahih Bukhari 7:62:88]

* Rapporté par Aicha, Ummul Mu'minin: L'Apôtre d'Allah (que la paix soit sur lui) m'a épousée quand j'avais sept ou six ans. Quand nous arrivâmes à Médine, des femmes approchèrent. Selon la version de Bishr: Umm Ruman vint vers moi tandis que je me balançais. Ils m'ont pris, m'ont préparée et m'ont décorée. J'ai alors été conduite vers l’Apôtre d'Allah (que la paix soit sur lui), et il entreprit la cohabitation avec moi quand j'avais neuf ans. Elle m'arrêta à la porte, et j'éclatai de rire.
. [Abu Dawud 41:4915]

* Aicha a rapporté: J'avais l'habitude jouer avec les poupées en présence du prophète, et mes amies filles jouaient aussi avec moi. Quand l'Apôtre d'Allah entrait (l'endroit ou je vivais) elles avaient l'habitude de se cacher, mais le Prophète les appelait pour qu'elles se joignent et jouent avec moi. (Le jeu avec des poupées et des représentations similaires est interdit, mais il était autorisé pour 'Aisha à ce moment, parce qu'elle n'était qu'une petite fille, n'ayant pas encore atteint l'âge de la puberté.).] [Sahih Bukhari 8:73:151]

Situation des hadiths dans l'Islam :

Depuis quelques temps certains musulmans modérés incultes ou peu instruits mettent en doute la fiabilité et la pertinence des hadiths dans l'Islam. Ils ignorent que Dieu, le Dieu islamique, commande aux musulmans dans plus d'une douzaine de versets du Coran de " suivre Allah et à son apôtre (c.-à-d à Mahomet, ou ses actions et son style de vie comme les dépeignent les hadiths , la Sira et le Coran) "(voir C 3:32, 4:13,59,69, 5:92, 8.1,20,46, 33:33, 47:33, 49:14, 58:13 64: 12, etc). Par conséquent, croire au Coran et aux hadiths et tenter d'appliquer les ordres et les exemples qu’ils décrivent sont le minimum requis pour devenir musulman. Dans un pays musulman, même le plus laïque et le moins pratiquant des musulmans dira : «Je suis musulman parce que je crois au Coran et aux hadiths. »

Dans un pays musulman, rejeter ou condamner ouvertement les hadiths, revient à risquer la mort, et à juste titre, car ils sont la pierre angulaire de l'islam selon les propres paroles du Dieu musulman.

Mais des musulmans non pratiquants libéraux du style de Tarek Fatah, qui vivent bien en sécurité en Occident, conscients du caractère honteux de certains hadiths au contenu explicite dans la conscience civilisée moderne, ont commencé à rejeter les hadiths en question, parce que, selon les termes de Fatah, "La plupart des livres d'histoire médiévale islamique ont été écrits 200-300 ans après l'avènement de l'Islam», et, par conséquent, sont sujets à des inexactitudes.

Quatre faisceaux de preuves à l'appui qu’Aicha avait 9 ans :

Les hadiths ci-dessus qui ont un statut semi-divin, si ce n'est divin, pour la majorité des musulmans affirment et réaffirment que Aicha avait 9 ans quand Mahomet commença à avoir des rapports sexuels avec elle. C’est du viol et de la pédophilie pour l'éthique civilisée moderne.

Les sources islamiques offrent «quatre faisceaux de preuves » pour corroborer le fait que Aicha avait bien neuf ans.

1. La mention de l'âge précis :

Ces hadiths précisent explicitement et à plusieurs reprises qu'elle était âgée de neuf ans quand Mahomet eut pour la première fois des rapports sexuels avec elle.

2. Jouer à la poupée :

Les hadiths disent aussi que Aicha jouait encore à la poupée quand elle s'est mariée, et seuls les enfants jouent avec des poupées, pas les adultes sains d’esprit.. En outre, Mahomet interdit de jouer avec des poupées au-delà de l'âge de la puberté.

3. Trois ans d’attente pour consommer le mariage :

Les Hadiths affirment également à plusieurs reprises que Mahomet a attendu trois ans avant d'avoir des relations sexuelles avec Aicha. Cela prouve encore une fois qu'elle a été mariée vers l'âge de 6 ou 7 ans et n'était pas encore assez formée pour des rapports sexuels. C’est pourquoi Mahomet qui était le plus attentionné des prophètes a, attendu trois ans pour consommer le mariage.

4. Le « mufa’khathat » (placer entre les cuisses)

Le quatrième faisceau de preuve vient de l’habitude du prophète de se masturber en frottant sa verge entre les cuisses d’Aicha, tel que le Comité permanent pour la recherche scientifique et les fatwas d’Iran la définit :
A la question, « Quel est l'avis des savants [sur le mufa’khathat] puisqu’il est bien connu que le Prophète, la paix et la prière d'Allah soient sur lui, a également pratiqué le « placer entre les cuisses » sur Aicha, la mère des croyants, qu'Allah soit satisfait d’elle », le Comité a effectué des recherches approfondies et a émis cette fatwa :
" Après avoir soigneusement étudié la question, le comité a donné la réponse suivante: "En ce qui concerne le prophète, la paix et la prière d'Allah soient sur lui, plaçant son membre entre les cuisses de sa fiancée Aicha. Elle avait six ans et il ne pouvait pas avoir de rapports sexuels avec elle à cause de son jeune âge. C'est pourquoi le Prophète [la paix et la prière d'Allah soient sur lui] plaçait son membre (pénis) entre ses cuisses et l’y frottait doucement, l'apôtre d'Allah avait le contrôle de ses membres [d’ homme] comme aucun autre croyant ... »

Le fait est clair : comme Mahomet n’était pas en mesure d’avoir tout de suite des relations sexuelles avec Aicha à cause de son âge trop tendre, 6 ou 7 ans quand il l’a épousée, il dût se contenter de jouir en frottant sa verge entre ses cuisses.

Voici, les preuves : non pas un mais quatre faisceaux de témoignages, de textes islamiques de base convergent vers le fait clair et répété à maintes reprises que Aicha avait neuf ans quand Mahomet a commencé à avoir des rapports sexuels avec elle.

Les dénégations de Fatah

Le Fatah a tenté de nier ces accablantes preuves que Aicha avait neuf ans quand Mahomet a consommé son mariage avec elle. Il lance ainsi sa première tentative :


Cela entraîne la question : comment des gens comme Wafa Sultan ou les islamistes peuvent-ils présenter comme un fait que l'âge d'Aicha était de neuf ans quand son mariage avec Muhammad a été consommé? Il n'existait pas de registres de naissance à cette époque et physiquement il n'existe pas le moindre bout de papier datant de l'Arabie du VIIe siècle qui mentionne l'âge d'Aicha.

Venant d'un érudit et auteur de la réputation de Fatah c'est parfaitement stupide. Il n'existe pas non plus de certificat de naissance de Mahomet. Pourquoi dans ce cas Fatah ne nie-t-il pas que le Mahomet soit né en 570 de notre ère ou qu'il est devenu prophète à 40 ans ou qu'il est mort en 632 à l'âge de 63 ans ? L’âge de Mahomet est fourni par la même source que celui d’Aicha. Si l'âge d'Aicha est faux celui de Mahomet l’est aussi.

Fatah continue :

En l'absence de preuves tangibles, nous avons deux choix:

1. Nous nous fondons sur des rumeurs et des ragots médiévaux qui, malheureusement, se sont infiltrés dans la littérature islamique, les Hadiths et la charia ou ;

2. Nous calculons l'âge d’Aicha sur base d’événements à la chronologie indiscutable.

Alors que les islamistes et Wafa Sultan s'appuient sur des ragots médiévaux, j'ai choisi de faire une estimation rationnelle de l'âge d'Aicha fondée sur des points de repères historiques reconnus.

La plupart des livres d'histoire médiévale islamique ont été écrites 200-300 ans après l'avènement de l'Islam et il est vrai que tous affirment avec insistance qu’Aicha avait à peine neuf ans quand elle est devenue l’épouse de Mahomet. Cependant, tous se fondent et citent un individu unique comme la source de cette information. Son nom était Hisham ibn Urwa, un narrateur de premier plan des paroles du Prophète (hadith), décédé en 756. Il était l’arrière petit neveu d’Aicha, et c’est lui qui le premier a suggéré que son arrière-grand tante avait seulement neuf ans le jour de son mariage, 125 ans après l'événement en question.

Avant qu’il fasse son récit, un siècle après les faits, il n'y a aucune mention ou allusion à l'âge d'Aicha. Hisham ibn Urwa a vécu et enseigné à Médine pendant 70 ans, mais personne d'autre, pas même son célèbre élève Malik Ibn Anas n’a rapporté (de hadiths) sur l’âge d'Aicha. Ce n'est pas par hasard que la taille des harems des califes abbassides s’est accrue de centaines d’épouses et de concubines, dont de nombreuses très jeunes filles, au moment où la charia légalisait le mariage des enfants en se fondant sur le récit de Ibn Urwa.

Au lieu de s'appuyer sur les mots de Ibn Urwa comme tant d'islamophobes et d’islamistes le font, je propose que nous examinions quelques faits qui prouvent que le jour de son mariage l'âge d'Aicha ne pouvait pas être inférieur à 14 ans.

Il n'est pas vrai que l'âge d'Aicha n’ait été mentionné que par le seul Urwa. Selon l’érudit musulman soufi, le Dr GF Haddad, au moins onze personnes l’ont rapporté de indépendamment et directement de la bouche d’Aicha. Haddad écrit:

Al-Zuhri le tient aussi de 'Aicha (que l'âge d'Aicha était de neuf ans ) ..., il en va de même de Abd Allah ibn Dhakwan – ce sont deux Madanis majeurs. Il y a aussi le le Tabi `i al-Yahya Lakhmi qui le rapporte directement d’elle dans le Musnad et dans Tabaqat Ibn Sa'd's. Il en va de même de Abou Ishaq Ibrahim ibn Sa'd qui rapporte l'Imam Ibn al-Qasim Muhammad - l'un des sept imams de Médine - à partir de Aicha ...

En plus de ce qui précède quatre narrateurs Tabi'in Madinese, ibn Sufyan 'Uyayna - du Khorassan - et' Abd Allah ibn Muhammad ibn Yahya - de Tabarayya en Palestine le rapportent. Ce n'était pas seulement un Hadith rapporté par 'Urwa, mais aussi par' Abd al-Malik ibn 'Umayr, al-Aswad, Ibn Abi Mulayka, Abou Salama ibn' Abd al-Rahman 'Awf, Yahya ibn Abd al-Rahman ibn Hatib , Abu Ubayda (ibn Amir 'Abd Allah ibn Mas` ud) et d'autres Imams Tabi'i directement à partir de Aicha.

Cela porte le nombre de rapporteurs (moutawatir nb : le terme mutawatir désigne un hadith rapporté par un grand nombre de personnes) de 'Aicha à plus de onze parmi les autorités Tabi'in, sans compter les autres compagnons majeurs qui ont fait de même, comme Ibn Mas'ud, ni d'autres grands successeurs qui l’ont rapporté d’autres sources que 'Aicha, comme Qatada!

Pour prouver que Aicha avait au moins 14 ans, Fatah cite trois références obscures tirées de sources historiques islamiques.

A) D'abord, dit-il :

L'historien al-Tabari (m. 923) nous apprend dans son traité sur l'histoire islamique, que le père d'Aicha, Abou Bakr avait quatre enfants et tous nés avant l’année 610, l'année de l'avènement de l'Islam. Si, comme il est généralement admis, Aicha est devenue épouse de Mahomet en l’an 624, alors qu'elle devait avoir au moins de 14 ans, si ce n'est plus le jour de son mariage.

Admettons que Urwah soit le seul à avoir mentionné l'âge d'Aicha même si c’est faux. Pour Fatah, Urwa ne peut pas avoir raison car il a mentionné l'âge d'Aicha 120 ans après son mariage avec Mahomet, même s’il était le petit-neveu d'Aicha, qu’il l’avait appris de son père, qui devait avoir rencontré sa grand-tante Aicha. Mais, alors Fatah peut-il nous expliquer comment Tabari nous donne une date plus fiable étant donné qu'il a rédigé son ouvrage 300 ans après le mariage ? En outre, Tabari ne précise pas la date du mariage d'Aicha avec Mahomet. Comment une citation vague de Tabari, à partir de laquelle vous devez faire des calculs compliqués pour estimer l'âge de Aicha, peut-elle être plus crédible que la mention pure et simple de son âge répétée maintes et maintes fois dans la littérature islamique?

Qui plus est, plus loin Tabari précise concrètement que l'âge d'Aïcha était de neuf ans lorsque Mahomet eut des rapports sexuels avec elle [Tabari: IX 131] :

(« Aïcha a dit:) Ma mère est venue vers moi pendant que j'étais sur une balançoire entre deux branches et me fit descendre. Ma servante m’a emmené et m’a essuyé le visage avec de l'eau et m’a conduite. Quand je suis arrivée à la porte, elle s'arrêta pour que je puisse reprendre mon souffle. On m’a fait rentrer, Muhammad était assis sur un lit dans notre maison. Ma mère me fit asseoir sur ses genoux. Les autres hommes et femmes se levèrent et sortirent. Le Prophète a consommé son mariage avec moi dans ma maison quand j'avais neuf ans. Ni un chameau, ni un mouton n’a été abattu en mon nom. "

Pourquoi le même Tabari est-il moins crédible quand il mentionne que Aicha avait neuf ans lorsque Mahomet à consommé son mariage, un point confirmé par de nombreux autres auteurs de multiples façons, que quand il fait une mention douteuse au sujet de la date de naissance des enfants d'Abou Bakr ?

B) Ensuite, Fatah fait une citation de l'historien persan Ibn Hisham (mort en 833):

D'autres calculs basés sur des événements historiques donnent que Aicha avait 20 ans quand elle est devenue une épouse. L’historien Ibn Hisham (mort en 833) rapporte que Aicha s’est convertie à l'Islam un certain temps avant d'Omar (le second calife). Cela signifie qu'elle devait être au moins une jeune fille en l'an 610. En supposant qu'elle avait cinq ans quand Abou Bakr et sa famille se sont convertis à l'islam, cette information place l'âge de Aicha à 20 ou plus au moment où son mariage avec Mahomet a été consommé en 624.

Une première chose : Fatah ne donne pas le texte exact de la citation et il est difficile de juger ce que Ibn Hisham voulait dire. Pourtant, 1) Cette mention a été faite quelque 200 ans après le mariage d'Aicha avec Mahomet, ll ne peut donc pas être plus crédible que les mention faites dans la littérature du hadith environ 80 ans plus tôt et 2) il ne fait pas de mention directe de l’âge d’Aicha : vous devez triturer votre cerveau pour arriver à son âge.

En outre, c'est une référence idiote. Aicha ne s’est jamais convertie à l'islam, elle est devenue musulmane parce que Abou Bakr, son père, a embrassé l'islam. Si elle était née après qu’Abou Bakr se soit converti à l'islam, elle serait devenue musulmane le jour de sa naissance.

Et comment Fatah peut- il déduite de cette citation que «Cela signifie qu'elle doit avoir été au moins une jeune fille en l'an 610" ?

Elle ne devait pas nécessairement être une jeune fille en 610, elle pourrait bien être née quelques mois avant la conversion d’ Omar à l'islam, si elle était bien musulmane avant qu’Omar le soit lui-même devenu. Si Aicha est née, et devint ainsi musulmane, un an avant qu’Omar embrasse l'Islam (en 615), cela s'accorde parfaitement bien avec le fait que Aicha avait neuf ans à l'époque où Mahomet a commencé à avoir des rapports sexuels avec elle. La citation de Hisham, bien que vague, ne contredit donc pas les mentions des hadiths que l'âge d'Aicha était neuf ans, mais au contraire les confirme.

C) le dernier argument de Fatah sur l'âge d'Aicha se présente comme suit:

En outre, la plupart des historiens musulmans conviennent que Asma, la sœur aînée de Aicha, avait dix de plus qu'elle. Il est également signalé qu’Asma est morte en 683 à l'âge de 100 ans. Si cela est vrai, alors Asma aurait été âgée de 31 ans au moment du mariage de Aicha avec Mahomet en 624 et l'épouse aurait été âgée de 21 ans.

C'est encore une façon indirecte d'arriver à l'âge d'Aicha. Les mentions de l'âge d'Aicha, la mère des croyants, que ce soit par des historiens ou des oulémas tels que les compilateurs de hadith sont bien plus crédibles que la mention de l'âge d'Asma.

En outre, il y a trois facteurs qui peuvent fausser l’âge réel (d’Asma) :

1) Comme mentionné ci-dessus, on ne connaît pas la date de naissance exacte d’Asma;

2) La croyance que les historiens Asma était 10 ans plus âgée que Aisha est juste une croyance, une croyance n'est pas un fait. En réalité, elle aurait pu avoir 8 ou 12 ans de plus.

3) Dire qu’Asma est morte à l'âge de 100, comme le fait Tabari, est gênant. Il y a quelques points à éclaircir ce sujet. Il était extrêmement inhabituel pour quelqu'un de vivre 100 ans à cette époque. Que quelqu'un vive plus de 80 ou 90 ans était un événement si rare que les gens de cette époque disaient : « il / elle a vécu une cent ans ». En outre, les années en questions sont des années du calendrier arabe, ce qui signifie qu’elle avait environ 3-4 ans de moins dans le calendrier grégorien. Toutes ces considérations placent encore l'âge d'Aicha autour de 9 ans et non de 21 ans, comme Fatah tente désespérément de le faire croire.

En résumé, les références qui fixent à 9 ans l'âge d'Aicha proviennent de la littérature du hadith qui a un statut quasi-divin dans l'Islam. En outre les hadiths sont les seuls textes de l'Islam à qui ait été appliqués une méthodologie de recherche inégalée jusqu'à nos jours dans l'histoire islamique. Ils ont également été enregistrés de 80 à 180 ans plus tôt que les références que Fatah utilise pour essayer de prouver qu’Aicha était adulte. En outre, la mention que Aicha avait neuf ans quand Mahomet eut ses premiers rapports sexuels avec elle a été faite par un proche parent, son arrière petit-neveu, à qui peut faire plus confiance ?

En outre, comme mentionné plus haut, quatre faisceaux indépendants de preuves directes tirées de la littérature islamique, et non une référence vague et indirecte, démontrent que Aicha avait 9 ans. Et, pendant 1400 ans les musulmans n'ont éprouvé aucun malaise quant cet âge, aujourd'hui encore, une très grande majorité des musulmans pensent qu'elle avait neuf ans. Ce n'est que lorsque des critiques ont commencé à faire remarquer que c’est pour le moins gênant pour un prophète et à critiquer Mahomet sur cette base que quelques rares musulmans libéraux du genre de Fatah ont commencé à exhumer des références aussi obscures qu’indirectes pour affirmer que Aicha était adulte lorsque Mahomet a consommé son mariage avec elle.

Un Prophète pervers et son disciple psychopathe

Pour Fatah et les musulmans de acabit, non seulement Mahomet a épousé une Aicha adulte, mais son mariage avec elle était un «amour pur». Fatah cite Farzana Hassan, l'auteur de « l'islam, les femmes et les défis d'aujourd'hui » :

"... L'accusation de pédophile portée contre Mohammad n'est cependant pas justifiée pour les raisons suivantes: Sa relation avec Aicha est une relation amoureuse entre deux adultes consentants. Il est plus que probable que Aicha était plus proche d'avoir dix-neuf ans que neuf ans au moment du mariage. Cette affirmation est étayée par des données historiques qui donnent à Aicha au moins 15 ans à l'époque, mais il est probable qu'elle était plus âgée. "

Fatah lui-même affirme :

... Quand on déteste l'islam et les musulmans avec la férocité et la rancune de Wafa Sultan, alors il est difficile d’admettre que la relation entre Mahomet et Aicha était de l'amour et de l'adoration ...

Il faut être psychopathe pour prétendre que le mariage de Mahomet avec Aicha ou toute autre de ses femmes aurait pu être "d’amour". Non seulement Mahomet était polygame, mais il a eu jusque 11 épouses en même temps ; en plus il avait sans doute de nombreuses esclaves sexuelles car il devenait propriétaire d’un cinquième des femmes capturées dans ses batailles.

Permettez au mari de Mme Farzana d’avoir 11 épouses et ajoutez encore quelques esclaves sexuelles dans son harem puis laissez la nous expliquer comment elle qualifierait sa relation d’amour avec son mari. Quant à Fatah, s’il avait 11 épouses et quelques esclaves sexuelles, il aurait certainement une relation amoureuse avec chacune de ses femmes !

Pour des musulmans comme Fatah et Farzana, ces relations sont peut-être de "l’amour", mais les peuples civilisés de notre époque y voient l’asservissement d’une femme soumise par un détraqué sexuel lubrique.

Il n’y a rien qui puisse être appelé «amour» dans la relation de Mahomet avec ses femmes, en particulier à Médine après qu'il fut devenu le prophète de l'islam. Il a été par excellence un sadique, un pervers sexuel, qui non seulement s’est construit un harem immense au fur et à mesure que son pouvoir de gourou augmentait, mais a aussi capturé des femmes d'innocentes communautés non-musulmanes après l'assassinat en masse de leurs maris et a utilisé ces femmes comme esclaves sexuelles. Et, pour justifier le qualificatif de sadique lubrique de la pire espèce, Mahomet avait pour habitude de mettre dans son lit la plus belle des femmes capturées le jour même où les membres de leurs familles avaient été abattus, et souvent il les violait dans sa tente au milieu du champs de bataille ensanglanté, jonché de cadavres, comme cela s'est produit quand il agressa et vainquit les Juifs de Khaybar, les Banu Mustaliq, etc … Les saints guerriers musulmans ont perpétués ce paradigme à travers les siècles.

Il faut avoir l’ esprit d’un "psychopathe" pour prétendre que la relation de Mahomet avec Aicha, même si elle avait été une adulte lors de la consommation de leur mariage, était "de l’amour".

En résumé, la vie sexuelle de Mahomet est pleine de perversité, de sadisme et d'horreur; son mariage avec Aicha, alors qu’elle n’était qu’une enfant, était un crime. Et en bon sadique pervers sexuel que Mahomet était, il se souciait peu de savoir si Aicha était mineure ou adulte quand il avait des rapports sexuels avec elle.

Les musulmans doivent rejeter le Coran pour débarrasser l'islam de la pédophilie

Pour Fatah et les musulmans libéraux de son acabit, c'est la peu fiable littérature du hadith, bien qu’elle soit ce que l’islam ait fait de mieux en terme de recherche méthodologique, qui est la cause de tous les problèmes qui affligent l'islam de nos jours. Il dit:

Nous refusons de jeter les livres fossilisés du Hadith qui justifient tant d’erreurs dans le monde islamique et qui suscitent tant de honte et de soucis ....

Les érudits musulmans sont pris à leur propre piège. La plupart sont prêts à concéder que les délais historiques suggèrent qu’Aicha n'aurait pas pu être âgée de neuf ans quand elle est devenue l’épouse de Mahomet. Toutefois, s’ils admettaient ce défaut dans les livres du Hadith, cela reviendrait à ouvrir la boîte de Pandore. Combien de lois de la charia, basées sur les hadiths, sont des mensonges et doivent être rejetées.

Trop de choses sont en jeu pour l'establishment islamique admette que le Prophète Muhammad n'a pas été le mari d'une épouse enfant. Ils préfèrent que l’on se moquent de leur chef que de reconnaître la faillibilité de la littérature du Hadith ...

Les musulmans ne peuvent pas rejeter les hadiths, parce que, comme indiqué ci-dessus, c’est le Dieu de l’islam lui-même qui répété dans plus d'une douzaine de versets que les musulmans doivent suivre l’exemple de Mahomet tout autant qu'ils doivent suivre le Coran.

Deuxièmement, ce n'est pas les hadiths le problème. Le problème réside dans le Coran. Il n'y a aucune contradiction entre les hadiths et le Coran.

Dans le cas qui nous concerne, dans l'Islam la pédophilie est ouvertement approuvée par Allah dans le Coran 65:4:

Si vous avez des doutes à propos (de la période d'attente) de vos femmes qui n'espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses.

Ce verset parle de la période d'attente (délais de viduité) pour une femme divorcée avant qu'elle puisse se remarier, afin de garantir qu'elle ne porte pas un enfant de son ex-mari. Il parle de trois sortes de femmes: 1) «Celles de vos femmes qui n'espèrent plus avoir de règles ", c'est à dire les femmes post-ménopausées, 2) « celles qui n'ont pas encore de règles », c'est à dire les jeunes filles pré-pubères, et 3) «les femmes enceintes", c'est à dire les femmes menstruées.

Par conséquent, le Coran, ou le Dieu islamique pour ce que cela change, permet le mariage avec des fillettes pré-pubères et même les relations sexuelles avec elles. La pédophilie est donc une institution approuvée par Dieu l'Islam. Les hadiths se contentent de le réaffirmer.

Fatah peste contre les hadiths mais aussi contre les oulémas, les mollahs, et même les califes qui auraient inventés et perpétués les innombrables maux qui affligent l'islam d'aujourd'hui. Mais, aucun d'entre eux ne peut être considéré comme à l’origine du problème de l'Islam, sauf si vous êtes un musulman ignorant ou semi-ignorant de sa religion, voire malhonnête comme Fatah.

En conclusion, pour débarrasser l'islam de la pédophilie, les musulmans devront d’abord éliminer le Coran.

Souhaitons que les musulmans progressistes adoptent ce point de vue, cela permettrait de couper le problème de l'Islam à la racine, au lieu de préconiser la coupe de certaines branches, comme Fatah le fait, ce qui serait au mieux un geste sans conséquence,.

Malheureusement, j'en doute.

http://www.faithfreedom.org/wordpress/?p=8846

Avatar de l’utilisateur
Chevalier Daii
Messages : 2
Enregistré le : jeu. 30 nov. 2017 02:33
Religion : Musulman

Re: Ma réponse à l'allégation sur le mariage du prophète Mohammad paix sur lui avec Aicha qui était jeune

Messagepar Chevalier Daii » jeu. 30 nov. 2017 03:16

yacoub a écrit :Pour débarrasser l'islam de la pédophilie les musulmans doivent jeter le Coran et les Hadiths

.....Deuxièmement, ce n'est pas les hadiths le problème. Le problème réside dans le Coran. Il n'y a aucune contradiction entre les hadiths et le Coran.

Dans le cas qui nous concerne, dans l'Islam la pédophilie est ouvertement approuvée par Allah dans le Coran 65:4:

Si vous avez des doutes à propos (de la période d'attente) de vos femmes qui n'espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses.

Ce verset parle de la période d'attente (délais de viduité) pour une femme divorcée avant qu'elle puisse se remarier, afin de garantir qu'elle ne porte pas un enfant de son ex-mari. Il parle de trois sortes de femmes: 1) «Celles de vos femmes qui n'espèrent plus avoir de règles ", c'est à dire les femmes post-ménopausées, 2) « celles qui n'ont pas encore de règles », c'est à dire les jeunes filles pré-pubères, et 3) «les femmes enceintes", c'est à dire les femmes menstruées.

....

En conclusion, pour débarrasser l'islam de la pédophilie, les musulmans devront d’abord éliminer le Coran.

Malheureusement, j'en doute.

http://www.faithfreedom.org/wordpress/?p=8846


Alors.... Pour 65.4.... Ou est-il mentionné qu'il s'agisse de prépubères? Prenez un Coran s’il vous plait… je crois qu’il y a une note en bas de page pour ce verset et regardez à quoi se rapporte la periode de doute: je vous la copie: “… trois mois lunaires afin qu’il n’y ait pas de doute possible au sujet d’une grossesse.”
Je vous pose la question, quelle grossesse est possible quand on est prépubère?

Vous dites vous même "Ce verset parle de la période d'attente (délais de viduité) pour une femme divorcée avant qu'elle puisse se remarier, afin de garantir qu'elle ne porte pas un enfant de son ex-mari.".... S'il y a cette éventualité c'est que la femme n'est pas prépubère! Soyez logique!!!

Il faut comprendre : celles qui n'ont pas encore de "nouvelles règles" après leur divorce. Pourquoi la femme doit attendre et ne peut pas se remarier tout de suite après son divorce? Tout simplement car on ne sait pas si elle porte le fruit d’une union précedente. Autrement dit si elle tombe enceinte immediatement, elle ne pourra pas savoir qui est le père du futur enfant. Donc en l'abscence de règles après le divorce, on attend. Voila qui est beaucoup plus logique!

..... La réfléxion que l'on occulte, fais de nous des incultes. Méditez cela.

Retourner vers « Questions & débats sur l'Islam »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité