La multitude des religions

Avatar de l’utilisateur
Guillaume
+ de 50
Messages : 64
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 06:39
Religion : Message du Graal

La multitude des religions

Messagepar Guillaume » lun. 24 oct. 2016 09:39

Beaucoup sont consternés en voyant les affrontements entre les si nombreuses religions. Beaucoup montrent du doigt les contradictions entre les interprétations, que chacun proclame comme étant la Parole de Dieu, parfaite et indiscutable. Mais s'il y a contradictions, certains se trompent forcément, ou bien chacun possède un petit bout de la vérité qu'il prétend être la totalité. Face à tout ça, des athées accusent les religions de tous les maux du monde, qu'il faut s'en débarrasser et Dieu avec, et des croyants ne comprennent pas comment Dieu a parmi tout ça. En effet, quelle horreur que toutes ces querelles et violences, surtout, et c'est bien trop souvent le cas, fait au nom de Dieu. Chacun cite ses textes saints en appui et plus personne ne s'écoute, dans une lutte intellectuelle de fins connaisseurs de la Bible ou du Coran, une lutte des cerveaux qui n'a plus rien à voir avec le cœur. J'espère que ce ne sera pas uniquement ça sur ce forum !

Aussi, nombreux sont ceux qui se considèrent comme faisant partie de la seule bonne religion, de la seule bonne croyance qui leur garantit une place au Paradis. Et tous les autres sont donc voués à l'enfer... Alors par charité ou compassion, ou dans une lutte "héroïque" pour "le bien", certains veulent à tout prix convertir les autres, les instruire et même les prévenir et les menacer de la perspective de tomber en enfer ! La peur ou la conversion !

Le plus important pour eux est que les personnes acceptent verbalement certains dogmes, certaines idées. Mais ils ne regardent pas les actes d'amour, ça ne les intéresse pas, ce n'est pas le plus important, ils n'y sont pas sensibles.

Mais comment en est-on arrivé là ?

Je vois la diversité des peuples et des cultures sur Terre et je trouve que c'est une bonne chose. Car chacun s'épanouit à sa manière. En tant qu'individu, nous ne sommes jamais identiques à notre voisin, nous n'avons pas les mêmes caractères, pas la même façon de voir le monde, pas les mêmes centres d'intérêt, pas la même façon de communiquer, etc. Et pourtant la vie est tellement riche que chacun y trouve des expériences intenses, chacun peut y trouver une manière d'avancer et des aides adaptées à lui. Chaque individu peut se développer en expérience et en sagesse, dans son propre style, sans pour autant gêner les autres ou imposer son point de vue. De même pour les peuples : chaque culture peut s'épanouir et s'enrichir en sagesse, à sa façon et en paix avec les autres, si elle le veut ainsi.

Dans toute cette diversité sur Terre à travers les continents et les époques, Dieu a envoyé plusieurs messagers. Chacun a parlé en s'adaptant au peuple dans lequel il était plongé. Chaque grand message spirituel est donc teinté par la culture locale et le niveau de développement du peuple, mais on retrouve toujours une source de sagesse commune, des grandes valeurs communes.

Mais là, les difficultés commencent quand ces hauts enseignements sont mal compris et sont réduits à des formes restreintes. Par exemple, dans les Évangiles, on voit plusieurs fois Jésus constater le manque de compréhension ou le manque de foi de ses plus proches disciples. Si même les apôtres avaient du mal à suivre parfois, alors à plus forte raison des personnes plus loin de Jésus ont encore plus de mal. Mais c'est bien normal : s'il existait des personnes parfaitement sages et savantes, Jésus n'aurait pas eu besoin de venir nous enseigner ! Et ceci est valable pour tous les maîtres spirituels de toutes les époques : chacun devait apporter du nouveau, des choses toujours plus élevées par rapport à l'époque courante.

Ce qui est mal compris est forcément mal retransmis. Ainsi des erreurs naissent, se propagent et grandissent, dans tous les peuples et encore aujourd'hui. Il en résulte un chaos effroyable et une confusion sans pareil, alors que ce qui était voulu à l'origine à chaque fois, c'était faire la lumière, apporter aide et clarté aux être humains. Une guidance venue d'en haut, de multiples fois, sous toutes les formes, mais à chaque fois déformée, comprimée, déviée par les hommes. Ceci est aggravé quand tout se fige et se fixe dans des dogmes rigides et séparés rigoureusement de toute remise en question. Alors l'intellect prend possession complète de la religion, et le cœur, à la base de tout amour et de tout progrès, est renié et piétiné. Ces attitudes rigides qui se combattent les unes les autres sont les œuvres des êtres humains et non de Dieu et des prophètes ! Tout nous a été donné mais nous avons tout mélangé et perverti.

A nous maintenant de lever la tête hors de ce chaos et de faire le grand tri ! Distinguons ce qui vient de nous et ce qui vient de la Lumière !

Avatar de l’utilisateur
Artho
+ de 50
Messages : 65
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 11:02
Religion : Catholique

Re: La multitude des religions

Messagepar Artho » lun. 24 oct. 2016 11:55

Très belle et bonne analyse de notre monde et de son actualité; dont fait partie, bien évidemment, la spiritualité.

J'ai donc lu ton texte et j'ai identifié, entre les lignes, la proposition d'une ligne de conduite.
Guillaume a écrit :A nous maintenant de lever la tête hors de ce chaos et de faire le grand tri ! Distinguons ce qui vient de nous et ce qui vient de la Lumière !


J'ai alors pour toi ces questions :

Selon toi....
1/ sinon la foi - notamment dans un créateur tout puissant - au moins la ou les religions serait(aient)-elle(s) des outils de manipulations ?
2/ si la réponse est oui (que se sont des outils de manipulations) qui en sont les victimes et surtout, qui en sont les profiteurs ?
3/ si profiteurs il y a, seraient-eux qui ont institué la et ces religions et dans quel(s) but(s) ?

Enfin,

4/ comment vois-tu l'humanité faire face aux religions (donc aux profiteurs) qui, possiblement, dans tout ou partie de leurs enseignements mentent ?

Avatar de l’utilisateur
Guillaume
+ de 50
Messages : 64
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 06:39
Religion : Message du Graal

Re: La multitude des religions

Messagepar Guillaume » lun. 24 oct. 2016 13:04

Bonjour Artho,

Alors selon moi, voici mes réponses :

1/ Je dirais que la foi en un Créateur tout puissant n'est pas un outil de manipulation, tant qu'on ne place pas n'importe quoi derrière les mots "tout puissant". Le Créateur nous a doté du libre-arbitre et respecte scrupuleusement notre libre-arbitre. Simplement, selon ses Lois, nous devons assumer les conséquences de nos choix. Comme exemple de dérive manipulatoire : faire peur avec la toute puissance de Dieu dans le but d'obtenir tel ou tel comportement. Mais la toute puissance de Dieu n'a pas à faire peur, car Dieu est aussi parfaitement juste et totalement aimant.

Les religions comme outils de manipulation ? Oui dans les cas où la religion s'interpose entre Dieu et les fidèles, présenté comme un intermédiaire obligé. Alors oui, la religion exige certaines croyances et certains actes obligatoires, sous peine d'être privé de la bonne entente ou du lien avec Dieu. Par exemple : faire croire que la confession dans le cadre de l'Eglise catholique avec un prêtre assermenté par l'institution est obligatoire pour obtenir le pardon de Dieu. Alors que ce qui est indispensable, c'est simplement de reconnaître sincèrement ses torts et de trouver le pardon auprès de la vitime envers qui on a péché. Tout ceci peut se faire sans aucune église ni religion. Mais ça n'empêche pas qu'une église peut formaliser des pratiques de confession auprès d'un prêtre (ou autre), car ça peut vraiment aider dans la démarche du pardon. L'arnaque commence quand l'aide se transforme en obligations créées de toute pièce par les autorités religieuses.

2 et 3/ Dans les cas de manipulations, les victimes sont nombreuses : en premier lieu les fidèles qui sont coupés d'un lien direct avec Dieu. A noter que ce lien, c'est le fidèle lui-même qui le coupe, si jamais il accepte en son fort intérieur l'obligation d'en passer par l'Eglise pour se diriger vers Dieu. Ensuite, pour reprendre l'exemple de la confession des péchés, ce sont aussi les victimes des péchés qui sont à nouveau victime de cette manipulation, de cette déviation de la confession. Car ils sont privés de véritables excuses en tête à tête avec le coupable, et donc ils sont bloqués dans le processus du pardon ! Ils restent alors avec des rancœurs au lieu de trouver la paix après une franche discussion. En fait, chaque manipulation des religions amène un grain de sable dans le rouage des rapports sociaux : c'est toute la société qui en souffre. Car en suivant les Lois de Dieu, tout fonctionne au mieux pour tout le monde. En suivant les lois humaines des religions, on s'expose à suivre des lois imparfaites qui amènent de multiples problèmes.

Dans le cas d'une confession vue comme une aide et non manipulatoire, le pécheur va avouer ses fautes au prêtre et, comme il sera vraiment sincère, il sera pris d'une élan immense pour aller rencontrer la victime et reconnaître devant lui qu'il lui a fait du tort, qu'il a compris que c'était mal, qu'il veut fait autrement et il propose réparation. Là, la confession ne s'oppose en rien au déroulement normal prévu selon les Lois de Dieu et il n'y a pas manipulation si le prêtre incite à cette démarche et ne s'impose pas en tant que "celui qui accorde le pardon". Car une fois que le pardon est accordé, il n'y a plus rien à faire. Un bon prêtre doit donc être humble car il ne se pose pas en but ultime de la confession, mais il sait qu'il n'est qu'une aide sur le passage du fidèle qui cherche à bien faire.

Qui en sont les profiteurs ? En premier lieu ceux qui occupent des postes de pouvoir dans les religions, qui jouissent d'une influence, d'un certain pouvoir sur les foules et d'un gonflement de l'égo en se plaçant entre Dieu et les fidèles, donc en se plaçant à la place de Dieu. Ils bénéficient aussi de la charité monétaire des fidèles et d'avantages en nature. Mais au final, ils en profitent ici-bas sur terre, mais ils seront un jour aussi victime de leurs propres travers, quand ils récolteront les mauvais fruits qu'ils ont semés. Ils ont pris une immense responsabilité par leur fonction, alors les conséquences peuvent être immensément douloureuses pour eux s'ils emploient en mal leur influence.

Les profiteurs sont aussi tous les fidèles des églises paresseux en esprit qui sont bien contents de se faire manipuler, car ainsi ils n'ont pas à penser par eux-mêmes ou agir comme des adultes indépendants et responsables. Ici aussi, profiteurs mais aussi victimes, car ainsi ils ne trouvent pas la voie vers le haut et vers le bonheur libre.

On peut trouver du mensonge dans les manipulations, ou le plus souvent je pense des manipulations inconscientes, donc plutôt des erreurs. Mais des erreurs qu'on se garde bien de remettre en cause et qu'on défend bec et ongles. Des erreurs au service de la paresse et de l'envie de pouvoir.

4/ La manipulation ne peut avoir lieu qu'avec l'accord du manipulé. Donc je dirais que le meilleur moyen d'y faire face, c'est :
- Se prendre en main.
- Oser remettre des choses en question même si elles sont "sacrées" parait-il.
- Chercher à creuser chaque incohérence détectée lors de la première lecture ou audition, au lieu de se dire "bof qui suis-je pour penser autrement ? lui il est mieux placé pour savoir, il a l'air d'en savoir tellement ! ou bien c'est écrit donc c'est indiscutable".
- Donc reprendre confiance en soi, déjà.
- Oser voir les choses même quand c'est moche, même quand on a été investi fortement dans une pratique ou une idée.
- Ne pas se relier aussi fort à une religion, qu'elle en devienne plus importante que la Vérité ou que Dieu lui-même. Notre identité est d'être des esprits humains libres, et non membre de telle ou telle institution terrestre se voulant indispensable. On peut très bien être membre d'une religion, sans être fanatique et borné, sans que notre survie spirituelle en dépende.
- Se considérer au même niveau que tout représentant religieux : c'est-à-dire un être humain en apprentissage. Les représentants religieux sont sensés nous aider et non nous contraindre.
- Considérer que la Bible ou le Coran ou autre n'est pas directement la Parole de Dieu dans sa forme pure et parfaite, car ce sont des hommes qui ont compris, transcrit, transmis et interprété, ce qui est la porte ouverte aux erreurs.
- Ecouter ses ressentis, ses intuitions, car chacun peut sentir ce qui est bon.
- Se cultiver de tous horizons, être curieux, sans sombrer dans la quête intellectuelle, mais chercher partout ce qui nourrit le cœur et qui fait du bien en nous.
- Ne pas jeter bébé avec l'eau du bain.
- Se détacher de ce qui a été reconnu faux, le laisser se dessécher par désintérêt. Renforcer en soi et développer ce qui est bon.

Et toi Artho, quelles sont tes réponses à ces questions ?

Avatar de l’utilisateur
Artho
+ de 50
Messages : 65
Enregistré le : lun. 24 oct. 2016 11:02
Religion : Catholique

Re: La multitude des religions

Messagepar Artho » lun. 24 oct. 2016 18:14

Pour ce qui me concerne, mes réponses sont les mêmes que les tiennes, surtout pour ce qui est de remettre en question des ''normes'' ou concepts bibliques qui effectivement induisent l'humain en erreur mais le contraignent à la torpeur qui conduit à une forme d'esclavage ou d'immobilisme spirituel et physique pour être mieux asservi.

En fait, à y regarder de plus près, la religion et les Écritures elles-mêmes sont un genre de prison immatérielle mais redoutablement efficace et c'est notamment de celle-ci (la prison) qu'on doit s'évader si nous voulons sauver l'humanité; c'est ce que je crois en tout cas.

Enfin, s'agissant des profiteurs, j'ajouterais les milliardaires et gens moins riches mais influents (outre les éventuels êtres venus d'ailleurs) qui, de génération en génération sont probablement à l'origine d'écritures prétendument divines et de religions soi-disant utiles. Car ne serait-ce dans la Bible, il s'y trouve bien des incohérences que j'évoquerai tantôt et qui doivent normalement bousculer cette paresse en esprit (dont tu parles) et même en intellect qu'il y a chez nous.

Retourner vers « Enseignements religieux »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité